Sie sind hier

Sport: Wéi vill Federatiounen ginn administrativ vum Ministère ënnerstëtzt?

Parlamentarische Fragen Sport und Freizeit Claude Lamberty Max Hahn

D'Ufuerderungen un d'Sportfederatioune si mat de Joren ëmmer méi villfälteg ginn. Oft bléift déi administrativ Aarbecht un wéinege Fräiwëllegen hänken, déi vill Stonnen vun hirer Fräizäit opferen. Den DP-Deputéierte Claude Lamberty freet beim Sportsministère no, wéi vill Sportfederatioune momentan eng Tâche vum Ministère subsidéiert kréien an ob d'Demande fir esou Subsiden an de leschte Joren zougeholl huet.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre des Sports :

« Pierre angulaire du mouvement sportif luxembourgeois, les fédérations sportives organisent non seulement les compétitions nationales, mais gèrent également les licences, procèdent aux sélections correspondantes, tout en s'occupant simultanément de la promotion et du développement de la discipline sportive.
Afin d'honorer cet engagement qui repose largement sur le bénévolat, le ministère des Sports accorde, sous certaines conditions, des subsides pour l'occupation du personnel technique et administratif des fédérations.


Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Sports :

  • Combien de fédérations sportives bénéficient actuellement d'une aide étatique pour l'occupation d'un secrétaire administratif, d'un directeur technique fédéral, respectivement d'un gestionnaire fédéral ?
  • De combien de tâches subsidiées s'agit-il effectivement ?
  • À combien s'élève le total des subsides accordés ? Est-ce que les postes budgétaires afférents ont été chaque année épuisés complètement?
  • Quelle est l'évolution des subsides accordés au cours des derniers trois ans ?
  • Combien de fédérations se partagent, sur base conventionnelle, un secrétaire administratif ? »

Croyez, nous vous prions, Monsieur le Président, à l’assurance de notre très haute considération.
 
 Claude LAMBERTY      Max HAHN
Députés


Claude Lamberty

Max Hahn