Mëttelstand

Classes moyennes et PME

Pour le DP, les PME sont le pilier de notre économie. Elles ne créent passeulement des emplois, mais sont aussi fortement ancrées dans notre pays. Pour cette raison, le DP continuera à accorder une attention particulière à la promotion des PME.

Alléger fiscalement les petites et moyennes entreprises

La réforme fiscale opérée au cours de l’actuelle législature a permis d’alléger notablement la charge fiscale des petites entreprises aux chiffres d’affaires faibles, et a surtout été menée dans le but de promouvoir les entreprises jeunes et innovatrices. Suivant ce modèle, le DP renforcera son soutien aux PME ayant un chiffre d’affaires et un nombre d’employés restreints et continuera à réduire le taux de l’impôt sur le revenu des collectivités au profit des petites et moyennes entreprises.

Décharge administrative des PME

Souvent, les petites et moyennes entreprises n’ont pas les ressources nécessaires pour analyser l’ensemble des règlementations complexes. Le DP estime que les petites entreprises devraient pouvoir se concentrer davantage sur leur activité plutôt que sur le remplissage de formulaires. Pour ce motif, le DP accélérera la réduction des démarches bureaucratiques. Lors de l’adoption de nouvelles lois, le DP appliquera le principe « think small first ». Le DP examinera également la possibilité d’appliquer des exceptions aux petites et moyennes entreprises lors de certaines démarches administratives.

Création d’espaces pour les petites et moyennes entreprises

Les petites et moyennes entreprises, par exemple dans le domaine de l’artisanat, hésitent souvent à s’agrandir, parce qu’elles ne disposent pas des terrains nécessaires et que les surfaces disponibles ne sont pas toujours abordables. Cet obstacle empêche les entreprises de se développer économiquement. Le DP veillera à ce que les zones d’activité disposent de suffisamment de surfaces pour les PME. Le DP mettra rapidement en œuvre le plan sectoriel « zones d’activité » et mettra suffisamment de surfaces commerciales à disposition des PME dans ces zones d’activité. Les entreprises qui sont implantées dans la localité et n’ont pas la possibilité de s’agrandir doivent profiter en priorité de ces espaces.

Accompagnement des petites et moyennes entreprises pour les rendre plus efficientes en matière d’énergie

Souvent, les petites et moyennes entreprises ne disposent pas du savoir-faire pour utiliser pleinement le potentiel en matière d’efficience énergétique. Pour ce motif, le DP les assistera pour les rendre plus efficientes en matière d’énergie. Par le biais d’accords et d’initiatives volontaires, l’échange d’expériences en matière de mise en œuvre de mesures pour économiser de l’énergie au sein des entreprises sera promu. Le DP proposera également des offres de formation et de formation continue spécifiques dans ce domaine.

Mise en œuvre du Plan d’action national en faveur des PME

Le DP mettra systématiquement en œuvre le quatrième Plan d’action national en faveur des petites et moyennes entreprises, élaboré par le gouvernement dirigé par le DP et des représentants de l’économie. Les points centraux sont entre autres la promotion des possibilités de financement alternatives, la mise en commun des aides de l’État, ainsi que les prochaines étapes de la simplification des procédures administratives. Le DP mettra en œuvre les mesures du plan d’action et effectuera un suivi pour accompagner la mise en pratique.

Adaptation régulière des subventions

Pendant la législature en cours, les aides aux entreprises ont été modernisées et adaptées aux besoins de l’économie. Le DP analysera de manière détaillée les impacts de ces réformes sur les investissements et approfondira les aides si nécessaire. Les investissements privés dans la recherche et l’innovation doivent également bénéficier d’un plus grand soutien. Lesinstruments d’aide (par exemple les garanties étatiques, les crédits SNCI et les subventions européennes) doivent être régulièrement examinés en termes d’efficacité et, si nécessaire, être mieux adaptés aux besoins des entreprises.

Ouverture de nouveaux marchés pour les PME

Les petites et moyennes entreprises doivent également être mieux soutenues pour percer sur les marchés étrangers, par exemple en les intégrant aux missions économiques à l’étranger. Les entreprises doivent être mieux informées des opportunités d’affaires à l’étranger.

Deelen:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp