Klima an Energie

Climat et énergie

Politique en matière de climat et énergie : les énergies renouvelables et l’efficience énergétique dans le point de mire

Le DP s’engage pour une politique ambitieuse de lutte contre le réchauffement climatique global. En 2015, le Protocole de Kyoto est entré en vigueur, qui oblige pour la première fois les pays industrialisés à fixer des objectifs contraignants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Une deuxième phase de réduction a été adoptée en 2012 à Doha. Pendant la période de 2008 à 2012, le gouvernement CSV-LSAP n’a pas atteint l’objectif de réduction de 28 % par rapport à l’année de référence 1990 et a dû acheter 14,2 millions de tonnes de CO2 sur le marché des émissions pour un montant total d’environ 110 millions d’euros.

Au cours de la législature actuelle, le gouvernement dirigé par le DP a en revanche pu atteindre ces objectifs et a réussi à réduire les émissions de 30 % par habitant. À l’heure actuelle, il existe une réelle possibilité que le Luxembourg soit en mesure d’atteindre ses objectifs pour toute la période allant jusqu’en 2020, sans devoir recourir à des certificats externes.

La conclusion de l’Accord de Paris sur le climat, qui fixe les objectifs de réduction après 2020, était une étape importante dans la politique climatique mondiale. 195 pays ont signé l’accord historique, bien que les États-Unis aient entre-temps annoncé leur retrait. Le DP défend fermement les objectifs climatiques fixés dans l’accord de Paris, pour maintenir le réchauffement climatique global nettement en-dessous de 2 °C. L’Union européenne s’est engagée à une réduction de 40 %.

Au cours des dernières années, le gouvernement dirigé par le DP a soutenu le développement des énergies renouvelables et adopté des mesures pour une meilleure efficacité énergétique. Depuis 2013, la production d’énergie éolienne a été doublée, notamment grâce à la modernisation et à l’installation de nouvelles éoliennes. L’énergie solaire a également été soutenue davantage et les systèmes photovoltaïques d’une puissance jusqu’à 200 kW sont également subventionnés depuis 2016. Grâce à cette mesure, de plus en plus de coopératives exploitent des systèmes photovoltaïques communs.

Pour assurer la contribution luxembourgeoise à la protection du climat, le DP continuera d’exploiter le potentiel dans le domaine des énergies renouvelables, tout en mettant fortement l’accent sur l’efficacité énergétique.

Priorité aux technologies énergétiques durables

Le DP s’oppose catégoriquement aux technologies énergétiques qui présentent des risques pour les personnes et pour l’environnement. Le DP estime que l’avenir appartient aux sources d’énergie propres et durables. En conséquence, il rejette tout soutien aux technologies basées sur les combustibles fossiles, qui ne font que retarder le passage aux énergies renouvelables, qui est nécessaire pour protéger le climat. Le DP rejette catégoriquement l’énergie nucléaire, tout comme les technologies non durables, comme le fracking et la technologie du « carbon capture and storage ».

 

Il s’oppose également aux soi-disant biocarburants, qui sont souvent fabriqués à partir d’huile de palme et contribuent de manière significative à la destruction de la forêt tropicale et causent des dommages dévastateurs aux monocultures dans ces pays.

 

Pour le DP, l’avenir appartient aux énergies renouvelables. Le DP préconise clairement la transition énergique et veut exploiter le potentiel national des énergies renouvelables. Pour initier une transition énergétique, les capacités requises doivent tout d’abord être créées. Il faut des investissements massifs dans les technologies pertinentes pour rester compétitif sur le marché de l’énergie. Le DP accorde une grande importance à une combinaison d’énergie solaire, d’énergie éolienne, d’énergie hydroélectrique, de biogaz, etc. pour garantir l’approvisionnement national en énergie. Dans ce contexte, le DP est en faveur d’une intégration plus poussée du marché de l’énergie européen, pour pouvoir utiliser de manière optimale les différentes conditions géographiques pour la production d’énergie et garantir l’approvisionnement.

Poursuite du dialogue avec la France en vue de la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom

Le DP continuera d’exiger la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom en France. Pour le DP, la fermeture définitive de la centrale nucléaire construite dans les années 1980 est une question de sécurité nationale. En contrepartie, le DP s’engage pour un projet commun de promotion des énergies renouvelables dans la région frontalière.

Promotion des parcs éoliens en dialogue avec les riverains

Le DP utilisera davantage l’énergie éolienne pour la production d’énergie au Luxembourg. Les éoliennes ne doivent toutefois être construites qu’aux endroits appropriés. Nous voulons un examen rigoureux de la faisabilité et de l’utilité des éoliennes par rapport aux préjudices potentiels pour les citoyens. Les citoyens doivent être impliqués dans la planification, car l’acceptation sur place est importante pour la réalisation d’un projet de parc éolien.

Sortir progressivement du tourisme à la pompe

Le retrait progressif du tourisme à la pompe fut déjà lancé à l’initiative de l’actuel gouvernement dirigé par le DP. Comme par le passé, plutôt que de prendre des mesures hâtives qui ne conduiraient qu’à la baisse abrupte des rentrées en termes d’accises, le DP veillera à poursuivre sur la voie d’un retrait continu et réfléchi.

Réduction de la consommation d’énergie

L’énergie la plus écologique est celle dont on n’a pas besoin. Avec la banque climatique, le Ministère du Logement dirigé par le DP a notamment créé des incitations concrètes pour des mesures d’économies d’énergie dans le domaine du logement. Le DP sensibilisera aussi bien les ménages privés que les entreprises à l’efficacité énergétique et mettra en œuvre des programmes de soutien pour les particuliers et les entreprises.

Servir de modèle en matière de durabilité

Le DP veillera à ce que l’État fasse figure d’exemple en matière de durabilité. C’est pourquoi il exige la création d’un inventaire des toits de tous les bâtiments publics pour détecter les surfaces pouvant être utilisées pour l’installation de plaques solaires. En outre, le DP procédera à un assainissement énergétique systématique des bâtiments de l’État.

 

Il développera également une stratégie de durabilité pour tous les ministères et administrations. Les chances de la numérisation doivent être utilisées pour économiser des ressources.

Élaboration d’un cahier des charges pour l’approvisionnement écologique

Le DP élaborera un cahier des charges modèle pour un approvisionnement respectueux de l’environnement et du climat pour les pouvoirs et institutions publics. Les critères de durabilité pourront ainsi être mieux pris en compte dans les appels d’offres publics.

Élargissement de la banque climatique

Après la création de la banque climatique, le DP développera son activité. Afin de stimuler la promotion de l’assainissement énergétique durable des logements existants, le DP adaptera les critères du prêt climatique de sorte que tous les propriétaires puissent profiter d’un prêt climatique à taux zéro. Cette nouvelle offre de la banque climatique contribuera à atteindre les nouveaux objectifs climatiques. En même temps, les propriétaires immobiliers ou les locataires de ces logements peuvent considérablement réduire leurs dépenses énergétiques.

Promotion de l’économie circulaire dans le secteur de la construction et immobilier

Le secteur immobilier et de la construction ne consomme pas seulement une part significative des combustibles fossiles, mais aussi des matériaux de construction fossiles. Le DP s’engage à promouvoir l’économie circulaire dans ce domaine. Grâce à l’utilisation de substances réutilisables et biodégradables, celles-ci sont réintroduites au cycle des matières. Des bâtiments construits avec des matériaux recyclables sans polluants et des connexions démontables pourraient être utilisés comme dépôts de matières premières, qui seront ensuite utilisées pour construire de nouveaux bâtiments.

Deelen:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp