Sie sind hier

Atomendlager zu Bure: Gëtt d'Regierung reegelméisseg iwwer nei Entwécklungen informéiert?

Parlamentarische Fragen Nachhaltigkeit, Natur- und Umweltschutz Max Hahn Gusty Graas

An hirem Avis vum 13. Januar huet déi franséisch Ëmweltautoritéit eng ganz Partie Kritike par Rapport zum geplangten Endlager zu Bure opgeworf, dat eng 100 km vun der Lëtzebuerger Grenz ewech läit. D'DP-Deputéiert Max Hahn a Gusty Graas hu bei den zoustännege Ministeren nogefrot, ob gewosst ass, wat d'Suite vun deem Avis fir de Projet wäerte sinn an ob d'Regierung reegelméisseg iwwer sou Entwécklungen um Lafende gehale gëtt.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, à Madame la Ministre de l’Intérieur, à Madame la Ministre de la Santé, à Monsieur le Ministre de l’Énergie et à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

« Dans son avis du 13 janvier dernier sur le Centre industriel de stockage géologique de déchets nucléaires à Bure, situé à une centaine de kilomètres de la frontière luxembourgeoise, l’Autorité environnementale française a soulevé de nombreuses critiques, insuffisances et incertitudes face à ce projet controversé.

Dans ce contexte nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable, à Madame la Ministre de l’Intérieur, à Madame la Ministre de la Santé, à Monsieur le Ministre de l’Énergie et à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

- Le gouvernement a-t-il déjà été informé des suites que les autorités françaises entendent donner à cet avis ?

- Quand aura lieu la prochaine réunion de la Commission mixte franco-luxembourgeoise de la sécurité nucléaire ?

- Est-ce que le centre de stockage à Bure figurera à l’ordre du jour de cette réunion ?

- En dehors des réunions de la Commission mixte, le gouvernement est-il régulièrement informé par les autorités françaises sur les derniers développements en matière de sécurité nucléaire, notamment au sujet des centrales nucléaires ainsi que des centres de stockage en région frontalière ? »

Croyez, nous vous prions, Monsieur le Président, à l’assurance de notre très haute considération.

                      

                   Max HAHN                           Gusty GRAAS

                       Député                                     Député


Max Hahn

Gusty Graas