Sie sind hier

Formations spécifiques à l'ENEPS

Parlamentarische Fragen Gesellschaft Sport und Freizeit Claude Lamberty Gilles Baum

Les députés DP Claude Lamberty et Gilles Baum demandent comment sont actuellement organisées les formations spécifiques à l’entraînement des athlètes en situation de handicap mental ou physique.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre des Sports :

« L'École nationale d'éducation physique et des Sports (ENEPS) assure, à la demande et avec le concours du mouvement sportif, les formations qui sont sanctionnées par des brevets d'État.

Or, il nous revient qu’aucune formation spécifique à l’entraînement des athlètes en situation de handicap mental ou physique n’est actuellement offerte à l’ENEPS.

Voilà pourquoi, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Sports :

  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer la situation décrite ? Dans l’affirmative, quelles en sont les raisons ?
  • Existe-t-il une demande du milieu sportif pour dispenser de tels cours de formation ?
  • Monsieur le Ministre entend-il, le cas échéant, soutenir les entraîneurs qui suivent une telle formation à l’étranger sous condition qu’ils soient licenciés au Luxembourg ?
  • Dans la négative, combien de personnes ont participé à ces cours de formation les 5 dernières années ?

Croyez, nous vous prions, Monsieur le Président, à l’assurance de notre très haute considération.

Claude LAMBERTY et Gilles BAUM
Députés

Réponse de Monsieur Romain Schneider, Ministre des Sports, à la question parlementaire N° 3059 de Messieurs les Députés Claude Lamberty et Gilles Baum

La question de Messieurs les Députés a trait à l’offre de formation à l’Ecole nationale d’éducation physique et des sports « ENEPS» et plus particulièrement à l’offre de formation à l’entraînement des athlètes en situation de handicap mental ou physique.

D’emblée il y a lieu de rappeler le contenu de l’article 9 de la loi modifiée du 3 août 2005 concernant le sport qui stipule que l’ENEPS assure, à la demande et avec le concours du mouvement sportif, les formations qui sont sanctionnées par des brevets d’Etat.

En pratique la formation pour toute discipline sportive est divisée en deux parties, des modules généraux organisés par l’ENEPS sans concours de la fédération concernée et un module spécifique organisé à la demande et avec le concours de la fédération en question.

Actuellement l’ENEPS n’offre effectivement pas de module spécifique à l’entraînement des athlètes en situation de handicap faute de demande concrète par le milieu sportif concerné. Les modules généraux, parties intégrantes de la formation pour les entraîneurs de toute discipline sportive, et organisés par l’ENEPS tout au long de l’année, sont également ouverts aux personnes désirant entraîner des athlètes en situation de handicap.

Si une demande concrète ainsi qu’une masse critique pour un tel module spécifique nous parvient du mouvement sportif, l’ENEPS est disposée, à mettre en place avec le concours de la fédération impliquée une telle formation.

Au cas où un intérêt de principe pour un tel module spécifique se dégagerait sans cependant parvenir à rassembler la masse critique nécessaire afin d’organiser une formation au Luxembourg,  l’ENEPS aide la fédération en question, comme elle le fait d’ailleurs pour toute autre discipline sportive, afin de trouver une formation à l’étranger qui correspond au mieux au besoin. Dans ces conditions (défaut d’offre, défaut de masse critique au Luxembourg et demande préalable de la fédération) l’ENEPS prend à charge une partie des frais de la formation suivie à l’étranger.

A notre connaissance il n’y a aucune personne qui a suivi une telle formation à l’étranger les 5 dernières années.

 


Claude Lamberty

Gilles Baum