Sie sind hier

Gëtt och Lëtzebuergeschen Elektroschrott an Entwécklungslänner exportéiert?

Parlamentarische Fragen Nachhaltigkeit, Natur- und Umweltschutz André Bauler

Am Prinzip ass d'Ecotrel zu Lëtzebuerg zoustänneg fir d'Asammelen a Recycléiere vun Elektroschrott. Gläichzäiteg ginn all Joer zeg Tonne vun Elektroschrott aus den Industrielänner an Afrika exportéiert, wou deen dann ënnert Bedingunge recycléiert gëtt, déi a kenger Manéier och nëmmen den elementaarsten Ufuerderungen a Saache Gesondheetsschutz an Aarbechtssécherheet entspriechen. Den DP-Deputéierten André Bauler huet dowéinst bei der Ëmweltministesch nogefrot, ob d'Ecotrel och Elektroschrott an d'Ausland exportéiert, a wa jo, ob et en zouverlässege System gëtt, fir sécherzestellen, dass deen net an Entwécklungslänner lant.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Madame le Ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable :

« Au Luxembourg, l’a.s.b.l. Ecotrel est agréée par le ministère ayant le Développement durable dans ses attributions en tant qu’organisme responsable de la collecte et du recyclage des appareils électriques et électroniques de toute catégorie, tels que les appareils électroménagers, les équipements informatiques et médicaux, le matériel d’éclairage etc.

Cependant il y a lieu de noter qu’une partie des déchets électroniques en provenance des pays industrialisés est exporté dans des pays en voie de développement pour y être recyclés – souvent sous des conditions qui ne respectent aucunement les standards les plus élémentaires en matière de santé et de sécurité au travail.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Madame le Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

  • L’a.s.b.l. Ecotrel est-elle en mesure de recycler elle-même l’intégralité des appareils électriques et électroniques collectionnés au Luxembourg ?
  • Dans la négative, à quelles autres entités le recyclage des appareils concernés est-il confié ?
  • Qu’arrive-t-il aux appareils ne pouvant pas être recyclés ?
  • Selon quels critères la recyclabilité des appareils est-elle déterminée ? Est-ce que des critères de profitabilité définissent quels appareils sont recyclés et quels ne le sont pas ?
  • Quel est le ratio des appareils ne pouvant pas être recyclés par rapport à ceux qui le sont ?
  • Des appareils électriques et électroniques sont-ils exportés à l’étranger ?
  • Dans l’affirmative, existe-t-il un système fiable de retraçage des exportations en question afin de garantir que les déchets électriques et électroniques ne finissent pas dans les pays en voie de développement ?
  • Est-il prévu d’augmenter le ratio des appareils recyclables ? Dans l’affirmative, quelles mesures Madame le Ministre entend-elle prendre pour y arriver ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

 

André BAULER

Député


André Bauler