Sie sind hier

Wäert eis Landwirtschaft méi Waasser brauchen?

Parlamentarische Fragen Landwirtschaft und Weinbau André Bauler Gusty Graas

Waasser ass eng liewenswichteg Ressource, och fir eis Landwirtschaft. No deene ville waarme Summeren hunn d'DP-Deputéiert Gusty Graas an André Bauler bei den zoustännege Ministeren nogefrot, wéi vill d'Landwirtschaft, de Gaardebau an och de Wäibau momentan brauchen an Zukunft brauche wäerten.

Question:

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural et à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable:

«  L’eau est une ressource essentielle en agriculture. 

L’agriculture et la viticulture dépendent du climat. Des conditions climatiques changeantes entraînent des déséquilibres entre précipitations et besoins des cultures durant leur période de végétation. Elles ont un impact notable sur les rendements et la qualité des produits agricoles. 

Les situations de stress hydrique ou les sécheresses induites par des étés plus chauds ont des répercussions sur les sols au Luxembourg. De plus en plus souvent l’irrigation doit être utilisée en complément des précipitations naturelles. 

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Viticulture et du Développement rural et à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

Est-ce que, le cas échéant dans le cadre d’une étude, il a été détecté dans quelles filières de l’agriculture domestique des systèmes d’irrigation s’avéreraient indispensables durant les années à venir pour garantir la production de certaines cultures? 

Les ministères ont-ils déjà pu évaluer les besoins en eau actuels et futurs de l’agriculture, de la viticulture et de l’horticulture ?

Quelles sont les techniques d’irrigation appliquées actuellement au Luxembourg ? 

Est-ce que l’exploitation d’un système d’irrigation nécessite une autorisation préalable des ministères ? Dans l’affirmative, combien de demandes pour exploiter un tel système ont été introduites ces dernières années ? Combien de ces demandes ont été autorisées? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de notre très haute considération.

Gusty GRAAS et André BAULER
Députés

 


André Bauler

Gusty Graas