Sie sind hier

Wéi verschmotzt ass d'Kuer?

Parlamentarische Fragen Nachhaltigkeit, Natur- und Umweltschutz Gusty Graas

Nom grousse Feier an der Industriezone Gadderscheier ass vill Läschwaasser an d'Kuer gelaf, sou datt dës elo verschmotzt ass. Den DP-Deputéierte Gusty Graas freet bei der Ëmweltministesch no, wat fir e Schued u Fauna an Flora entstanen ass. Hie freet och firwat den Opfaangbecke vun der Industriezone d'Läschwaasser net konnt opfänken a firwat en net sou concipéiert gouf fir géint sou en Tëschefall gewappnet ze sinn?

Question:

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable :

« Suite à l’incendie fin juillet dans l’entreprise Kronospan sise dans la zone industrielle Gadderscheier à Sanem/Differdange, la rivière Chiers a été fortement polluée par l’eau d’extinction. Selon un communiqué du ministère de l’Environnement et du CGDIS « des échantillons prélevés par l’Administration de la gestion de l’eau ainsi que ceux de la station de surveillance automatisée à Pétange ont montré une concentration élevée en ammonium, en matières en suspension et une diminution très sensible de l’oxygène dissous ».

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

  • Dans quelle mesure la faune et la flore de la Chiers ont été endommagées par cet incident ?
  • Est-ce que Madame la Ministre peut confirmer que la capacité du bassin de rétention de la zone industrielle Gadderscheier était insuffisante pour retenir la masse d’eau d’extinction estimée à 3 millions de litres ?
  • Dans l’affirmative, pourquoi le bassin de rétention n’a pas été conceptualisé de manière à faire face à une tel incident?
  • Est-ce que, suite à cet incident, il n’y a pas lieu d’analyser les capacités des bassins de rétention de toutes les zones industrielles et entreprises concernées ?
  • Est-ce qu’il n’y a pas lieu de prévoir à l’avenir pour des entreprises rejetant d’énormes quantités d’eau dans une rivière adjacente des bassins de rétention plus appropriés afin d’éviter une pollution accidentelle, voire entre autre l’implantation projetée d’une laiterie à Bettembourg ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

Gusty GRAAS

Député


Gusty Graas

AnhangGröße
PDF Icon 20190805 _ggraas_pollution_chiers.pdf249.12 KB