Sie sind hier

Zivil Hochzäite baussent der Gemeng: Wou si mer drun?

Parlamentarische Fragen Gesellschaft Justiz und Sicherheit Max Hahn

De Koalitiounsaccord gesäit verschidden Ännerunge fir zivil Manifestatioune vir. Dat gëllt z.B. dofir, datt Koppelen sech an Zukunft kéinten op aner Plaze bestueden, wéi am Gemengenhaus. Ma och bei de Begriefnisser sinn Upassunge virgesi. Ech hu bei den zoustännege Ministeren nogefrot wou dës Aarbechten dru sinn. Och wat d'Méiglechkeet betrëfft fir Äschen an enger Baach oder an engem Floss ze verstreeën.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de la Justice et à Madame la Ministre de l’Intérieur :

« De plus en plus de personnes souhaitent célébrer leur mariage civil dans un cadre plus festif que celui d’une maison communale. En même temps, le nombre de personnes désirant être enterrées dans un cadre différent des formats usuels, comme par exemple dans une sépulture en rivière, se trouve également en augmentation constante.

Partant, afin de tenir compte de ces nouvelles réalités sociales, l’accord de coalition actuel prévoit une adaptation de la législation concernant l’organisation de manifestations civiles, notamment de mariages et de funérailles.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Justice et à Madame la Ministre de l’Intérieur :

  • Les préparations pour l’adaptation de la législation précitée ont-elles déjà été entamées ?
  • En quoi consistent concrètement les adaptations proposées ?
  • Pour quand les adaptations susmentionnées pourraient-elles être introduites ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

 

Max HAHN

Député


Max Hahn

AnhangGröße
PDF Icon ~7800125.pdf958.74 KB