Vous êtes ici

L'implantation du futur centre d’incendie et de secours commun des communes de Bettembourg et Dudelange

Questions parlementaires Justice et sécurité Gusty Graas

La décision de retenir un terrain sis dans la zone d’activités économiques nationale « Riedgen » à proximité de la société « Husky » pour l’implantation du futur centre d’incendie et de secours (CIS) commun des communes de Bettembourg et Dudelange a suscité de vives réactions. Dans ce contexte, notre député Gusty Graas a posée quelques questions à Madame la Ministre de l'Intérieur. 

Question:

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de l’Intérieur.

« La décision de retenir un terrain sis dans la zone d’activités économiques nationale « Riedgen » à proximité de la société « Husky » pour l’implantation du futur centre d’incendie et de secours (CIS) commun des communes de Bettembourg et Dudelange a suscité de vives réactions. Ainsi, le CIS Bettembourg a adressé en date du 3 mars dernier une lettre ouverte au Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS) signée par une quarantaine de membres et dans laquelle de nombreuses critiques sont formulées quant au site identifié et à la procédure afférente.  

Dans ce contexte j'aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Intérieur :

  • Les signataires constatent un manque de dialogue avec le CGDIS. Quelle est la position de Madame la Ministre face à cette affirmation ?
  • Il est demandé de procéder encore une fois à une analyse compétente concernant le choix du terrain. Est-ce que Madame la Ministre est prête à donner une suite favorable à cette requête ?
  • Pour quelles raisons le site proposé par la Commune de Bettembourg sur la N 31 entre Bettembourg et Dudelange n’a pas été retenu ?
  • Il est question de tensions actuelles qui risquent d’hypothéquer une future collaboration adéquate entre les deux corps. De quelle manière Madame la Ministre entend-elle remédier à cette situation ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

Gusty GRAAS
Député


Gusty Graas

Fichier attachéTaille
Icône PDF 20200309_ggraas_CGDIS .pdf219.75 Ko