Vous êtes ici

Lycée Ermesinde: An Zukunft och bis 13ième?

Questions parlementaires Education André Bauler

Den DP Deputéierten André Bauler freet beim Educatiounsminister ënner anerem no, ob de Lycée Ermesinde vu Miersch an Zukunft och 13e-Klassen ubitt.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse concernant le Lycée Ermesinde:

« Le Lycée Ermesinde est une école à plein temps subdivisée en deux cycles, le cycle d’orientation et le cycle de spécialisation. Les exigences à l'égard de chaque élève dépassent la participation passive, le lycée exigeant entre autre de chaque élève de contribuer activement à l’enseignement tout en fournissant des travaux de recherche et de réflexion personnels. L’apprentissage est ainsi différencié et mutuel.
Différencié puisque chaque élève doit choisir les domaines dans lesquels il s’engage davantage que ses collègues. Mutuel parce que chaque élève a le devoir d’apporter des contributions personnelles, mais aussi de mettre en question, le cas échéant, celles des autres.

En raison de sa démarche pédagogique innovante et alternative, il va sans dire que le Lycée Ermesinde a connu un succès manifeste.

  • Monsieur le Ministre peut-il retracer l'évolution de la population scolaire de cet établissement postprimaire et du nombre d'enseignants?
  • Selon quels critères, les élèves de ce lycée sont-ils admis en classe de septième? Combien d’élèves quittent tous les ans le lycée après avoir accompli le cycle inférieur avec succès ?
  • Monsieur le Ministre peut-il fournir des informations sur la provenance (région d'origine) des élèves du Lycée Ermesinde?
  • Actuellement, le Lycée Ermesinde offre des classes de l'enseignement secondaire technique jusqu'en classe de 9e. Est-il prévu d'élargir l'offre scolaire jusqu'en classe de 13e dans un avenir proche? »

André Bauler
Député

Réponse du Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse à la question parlementaire N° 2894 du Député André Bauler

Ad 1)

Ci-après le tableau retraçant l’évolution de la population scolaire et du nombre d’enseignants du lycée Ermesinde (LEM).

Année

Classes

Elèves

Enseignants

Spécialistes

2005/2006

8

154

24

13

2006/2007

14

248

42

19

2007/2008

19

330

53

23

2008/2009

20

364

63

30

2009/2010

26

400

70

23

2010/2011

31

451

81

20

2011/2012

36

487

75

25

2012/2013

40

451

72

25

2013/2014

40

546

84

28

2014/2015

43

586

80

28

2015/2016

46

609

80

27

2016/2017

47

636

79

26

 

Ad 2)

Les critères d’admission au Lycée Ermesinde sont ceux en vigueur pour tous les établissements du secondaire. Toutefois, les élèves intéressés à s’inscrire au LEM rédigent en plus une lettre de motivation et sont invités, dans la mesure du possible, à un entretien. Le Lycée Ermesinde n’étant pas un lycée de proximité, la direction veille avant tout à une bonne répartition géographique des élèves ainsi qu’à un équilibre entre filles et garçons. Depuis quelques années, le nombre annuel d’admissions s’établit à environ 150 élèves, 75 dans le régime classique, 60 dans le régime technique et 15 dans le régime préparatoire.

Le tableau ci-dessous précise le nombre des élèves qui quittent le cycle inférieur avec succès chaque année.

Année

Nombre

2007/2008

58

2008/2009

73

2009/2010

56

2010/2011

98

2011/2012

62

2012/2013

85

2013/2014

69

2014/2015

79

2015/2016

78

 

Ad 3)

Provenance géographique des élèves du Lycée Ermesinde

Région

Nombre

Est

98

Ouest

83

Sud

69

Nord

176

Centre

206

Autres pays

4

 

Ad 4)

Dans le contexte de la réforme projetée des classes supérieures de l'enseignement secondaire technique, une extension de l'offre scolaire est actuellement à l'étude au Lycée technique d'Ettelbruck tandis que le programme de construction du Nordstadlycée prévoit également des classes supérieures supplémentaires. C'est pourquoi il n'est pas envisagé d'élargir l'offre scolaire du Lycée Ermesinde dans un avenir proche. Par ailleurs, en raison de la démarche pédagogique du Lycée Ermesinde telle qu'elle est décrite par l'honorable Député, cet établissement se prête moins à accueillir des classes supérieures de l'EST. Une extension de l'offre scolaire se heurterait finalement aux limites des capacités d'accueil du Lycée Ermesinde.

Claude Meisch
Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

 


André Bauler