Vous êtes ici

Vill Camionen um CR360 tëscht Mäerzeg a Méchelbuch

Questions parlementaires Mobilité et trafic André Bauler

Um CR360 tëscht Mäerzeg a Méchelbuch fueren nawell vill gutt geluede Camionen de Bierg erop an erof, wat net grad ongeféierlech ass fir d'Awunner a fir d'Foussgänger déi um schmuelen Trottoir dernieft ginn. Den DP-Deputéierten André Bauler freet dofir beim Transportminister no ob een den Trafic op dëser Strooss net ab engem bestëmmten Tonnage limitéiere kéint. 

Question

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre du du Développement durable et des Infrastructures:

« Le CR360 reliant Mertzig à Michelbouch, le long duquel sont situés une centaine de maisons et d’appartements, est régulièrement fréquenté par des poids lourds. Étant donné que ce chemin repris se distingue par une pente assez, voire très raide, ces passages s’avèrent risqués, notamment pour les personnes âgées ainsi que les écoliers qui doivent emprunter d’ailleurs un trottoir très étroit, peu élevé et déjà abîmé à certains endroits.

De plus, cette route étroite contient dans sa forte pente deux virages plutôt serrés qui la rendent encore plus dangereuse, surtout lorsque des poids lourds bien chargés connaissent des problèmes de freinage et font ainsi augmenter le risque d’une collision avec les véhicules venant du sens inverse, sans parler des dangers pour les piétons.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures:

  • Monsieur le Ministre dispose-t-il de données statistiques sur les mouvements d’automobiles le long du CR360 entre Mertzig et Michelbouch?
  • Dans l’affirmative, combien de poids lourds y ont pu être comptés ces dernières années?
  • Monsieur le Ministre serait-il disposé à limiter le trafic sur le chemin repris en question en interdisant des transports dépassant un certain tonnage?
  • Dans le même contexte, ne s’avérerait-il pas opportun d’envisager une logique analogue pour le CR345 reliant Mertzig à Colmar-Berg?»

Veuillez croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma très haute considération.

André BAULER
Député

Réponse de Monsieur François BAUSCH, Ministre du Développement durable et des Infrastructures, à la question parlementaire N°3087 du 20 juin 2017 de Monsieur le Député André Bauler

Dans sa question parlementaire n°3087, l’honorable député se fait des soucis quant à la sécurité routière du CR360 entre Mertzig et Michelbouch et du CR345 reliant Mertzig à Colmar-Berg.

En ce qui concerne les mouvements d’automobiles le long du CR360 entre Mertzig et Michelbouch, les données disponibles révèlent un chiffre journalier de 650 véhicules et de 36 poids lourds dans chaque sens de circulation, donc une part de poids lourds de seulement 5,5 pour cent.

Une limitation du trafic sur le chemin repris CR360 entre Mertzig et Michelbouch n’est pas prévue, parce que ce chemin, tout en étant bien dimensionné, est emprunté principalement par des poids lourds transportant des marchandises vers des adresses locales en ces endroits.

Ceci vaut également pour le chemin repris CR345 entre Mertzig et Colmar-Berg, qui en plus est déjà limité à 3,5 to entre Carelshaff et Colmar-Berg.

D’une façon générale, une limitation du tonnage sur une route a comme conséquence la déviation du trafic lourd par les villages avoisinants. En conséquence une telle limitation doit toujours être analysée dans un contexte régional.

 


André Bauler