Vous êtes ici

Accessibilitéit bei eisen Tourismus-Infrastrukturen

Questions parlementaires Politique sociétale Tourisme André Bauler

Wéi steet et mat der Accessibilitéit bei eisen Tourismus-Infrastrukturen ? Sinn eis Tourismus-Internetsitten och adaptéiert fir Leit déi net gutt gesinn, blann sinn oder net gutt héieren? Dëst freet den Deputéierten André Bauler den zoustännege Minister!​

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de l'Économie:

«Afin de favoriser l’accessibilité pour tous à l'information, de plus en plus de destinations touristiques proposent sur leur site internet de promotion des services spécifiques comme des fichiers audio pour aveugles, des agrandissements de la taille des textes pour malvoyants ou des vidéos avec langue des signes pour les personnes sourdes. Le site www.barrierefrei-brandenburg.de est un exemple modèle illustrant comment promouvoir les sites touristiques adaptés aux personnes à besoins spécifiques tout en proposant un accès aux informations y relatifs adapté.

Le guide « Tourisme pour tous au Luxembourg », édité par le ministère de l’Economie et destiné aux professionnels du secteur touristique, regroupe d’ailleurs toutes les mesures pouvant être entreprises pour faciliter l’accès aux personnes ayant des besoins spécifiques.

Dans ce contexte, je prends la respectueuse liberté de poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Économie :

  • Monsieur le Ministre compte-t-il promouvoir davantage via le site internet www.visitluxembourg.com les attractions touristiques ainsi que les autres infrastructures destinées aux touristes (hôtels, restaurants, etc.) qui sont adaptées aux personnes ayant des besoins spécifiques ?
  • Dans le même état d’esprit, Monsieur le Ministre envisage-t-il de favoriser l’accès pour tous à l’information, notamment sur le site internet www.visitluxembourg.com? Ces améliorations d’accessibilité pour tous à l’information électronique incluraient-t-elles également les sites des Offices Régionaux du Tourisme?
  • Plus généralement, quel est l’état des lieux des sites touristiques concernant leur accessibilité aux personnes ayant des besoins spécifiques? Est-ce que des efforts supplémentaires sont prévus?
  • Est-ce que l’Etat met à disposition des professionnels du tourisme des moyens financiers afin de les inciter, dans le cadre de leurs actions individuelles de promotion, à investir dans une information spécifique concernant leurs infrastructures adaptés pour tous ? Quels moyens sont mis à leur disposition pour garantir l’accès à l’information sur place (panneaux en écriture braille, bandes sonores, etc.)?

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

André BAULER
Député

Réponse de Monsieur le Ministre de l’Économie à la question parlementaire n° 2235 du 18 juillet 2016 de l’honorable Député André Bauler

La Secrétaire d’Etat à l’Economie, Francine Closener, a lancé en 2014 le projet « Tourisme pour Tous » qui vise à sensibiliser les acteurs touristiques au « Design for All/Conception Universelle » et à promouvoir l’idée que le « Design for All » ne concerne pas uniquement une catégorie isolée de touristes, mais vise à améliorer le confort, la qualité et le service « pour Tous ». Ainsi ce projet tend à conseiller les acteurs et à les soutenir dans leurs efforts vers le « Tourisme pour Tous ».

Les efforts d’amélioration de l’offre sur le terrain sont permanents. Ainsi les travaux réalisés dans le cadre du projet « Tourisme pour Tous » depuis 2014 portaient sur :

  • Un inventaire des sites disposant du label « EureWelcome » ;
  • L’organisation de divers workshops sur la stratégie « Design for All » avec les ORT, LFT, Luxembourg City Tourist Office (ci-après les « LCTO ») organisations professionnelles et Chambre de Commerce ;
  • La sensibilisation des acteurs touristiques et des prestataires de services par plusieurs forums d’information au niveau national et régional ;
  • Le développement de produits touristiques « pour tous » ;
  • L’édition du guide bilingue « Tourisme pour Tous » à l’attention des professionnels du tourisme ;
  • La création d’un groupe de travail « Tourisme pour Tous » comprenant des représentants de tous les acteurs touristiques (LFT, ORT, LCTO, organisations professionnelles) ayant pour objectif de promouvoir le « Design for All » de façon concertée ;
  • Le coaching des collaborateurs des organismes d’information touristique afin d’être en mesure de conseiller les acteurs touristiques dans leurs démarches « Design for All » ;
  • Le coaching individuel des prestataires touristiques, suivi de conseils personnalisés et d’aide à l’élaboration d’une stratégie conséquente afin de faciliter leur mise en conformité avec l’accessibilité.

Le ministère continuera à promouvoir l’idée d’un « Tourisme pour Tous » comme garant de qualité et de confort et s’intégrant parfaitement dans la promotion de l’image de marque de notre pays.

Le label « Eurewelcome » permet de distinguer les infrastructures, les services et les évènements qui d’ores et déjà tiennent compte, selon le concept du „Design for All“, des attentes des visiteurs et hôtes les plus divers. Ce label symbolise l’existence d’informations fiables sur le degré d’accessibilité et la volonté des prestataires touristiques ainsi que celle de leurs collaborateurs, d’accueillir tous les clients et visiteurs de façon bienveillante et serviable.

Les établissements, sites et évènements classés « Eurewelcome » sont contrôlés et leurs fiches techniques peuvent être consultées sur le site www.eurewelcome.lu . Actuellement 108 infrastructures, services et évènements dont des hôtels, campings, musées, gares, supermarchés, etc. affichent le label « EureWelcome », auxquels s’ajouteront le 21 septembre 2016, lors de la prochaine remise du label, 19 établissements ainsi qu’un sentier auto-pédestre.

Les projets d’investissements dans le cadre d’établissements d’hébergement visant la mise en œuvre de programmes de certification de la qualité de service, reconnus ou décernés par le ministère de l’Economie et sanctionnés par l’attribution d’un label, tel que le label « Eurewelcome » peuvent bénéficier d’une subvention de 20% du coût des investissements éligibles.

Les taux de subvention dans le 9e plan quinquennal d’équipement de l’infrastructure touristique peuvent être augmentés de cinq points pour les investissements spécialement effectués dans l’intérêt des personnes à mobilité réduite.

Par ailleurs une aide d’information et d’accompagnement dans les projets adaptés pour tous est proposée dans le cadre du projet « Tourisme pour Tous ».

Le site www.visitluxembourg.com recense tous les établissements répondant aux critères du label Eurewelcome.  Le visiteur y trouve également le lien vers www.eurewelcome.lu . Cette page spécifique décrit le label Eurewelcome et fournit des contacts pour des renseignements plus spécifiques ainsi que le lien vers les établissements, attractions qui sont certifiés avec ce label. Ce site est en train d’être refait, entre autre pour le rendre conforme aux règles W3C pour l’accessibilité et aux normes européennes WAI (Web Accessibility Initiative). Les développements du site visitluxembourg.com afin de répondre aux règles W3C pour l’accessibilité et aux normes européennes WAI (Web Accessibility Initiative) sont subventionnés à hauteur de 70%.

Les sites internet des Offices Régionaux du Tourisme (ci-après les « ORT ») sont connectés à la banque de données de www.visitluxembourg.com et signalent également l’accessibilité des attractions et établissements pour tous dans leurs régions respectives.

De même, les brochures d’attractions touristiques, guides d’hébergements et la brochure descriptive jointe à la Luxembourg Card, éditées par Luxemburg for tourism (ci-après « LFT ») consacrent des pages spécifiques, respectivement signalent auprès de chaque établissement son accessibilité pour tous.

La publication de ces informations se fait en étroite collaboration avec Info-Handicap.

 


André Bauler