Vous êtes ici

En neit Medikament bei Alkoholproblemer?

Questions parlementaires Santé et soins Gusty Graas

Virun e puer Deeg gouf a franséische Studien d'Effizienz vum Medikament Baclofene confirméiert, dat fir Patienten déi mat Alkoholproblemer ze kämpfen hunn. Den DP-Deputéierte Gusty Graas freet bei der Gesondheetsministesch no, op dëst Medikament och hei am Land genotzt ka ginn.

Question

Monsieur le Président,

J'ai l'honneur de vous informer que, conformément à l'article 80 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de la Santé:

 « Deux essais français présentés le 3 septembre dernier à Berlin confirment une certaine efficacité du médicament baclofène sur la réduction de la consommation d’alcool (voir Le Monde du 6 septembre dernier). Selon un communiqué de l’hôpital Paul-Bousse (AP-HP) 56,8 % des patients sous baclofène sont devenus abstinents ou sont parvenus à une consommation médicalement correcte d’alcool. Il est souligné par des experts que ce produit apporte un plus dans l’arsenal thérapeutique. En France l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a encadré en mars 2014 son utilisation par une recommandation temporaire d’utilisation pour une durée de trois ans.

Dans ce contexte j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre :

  • Est-ce que Madame la Ministre a connaissance des études en question ? Dans l’affirmative, quelle est la position du Gouvernement ?
  • Dans quelle mesure le produit baclofène est-il utilisé au Luxembourg pour lutter contre la dépendance de l’alcool ?
  • Est-ce que le cas échéant il est également prévu de formuler une recommandation temporaire ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma très haute considération.

Gusty GRAAS
Député

Réponse de Madame la Ministre de la Santé à la question parlementaire n° 2368 du 9 septembre 2016 de Monsieur le Député Gusty Graas concernant le médicament "Baclofène".

Est-ce que Madame la Ministre a connaissance des études en question ? Dans l'affirmative, quelle est la position du Gouvernement ?

Les études présentées à l’ISBRA-ESBRA sont connues des services du ministère de la Santé, il s’agit des études dites « Bacloville » et « Alpadir ». Bien que les résultats de ces études semblent prometteurs, il reste cependant à analyser certaines données de sûreté et de pharmacovigilance.

Dans quelle mesure le produit baclofène est-il utilisé au Luxembourg pour lutter contre la dépendance de l'alcool ?

Une utilisation hors cadre des médicaments à base de baclofène ne nous a pas été rapportée.

Est-ce que le cas échéant il est également prévu de formuler une recommandation temporaire?

Les résultats de ces deux études permettront après expertise et avis positif de déposer une demande d’autorisation sur le marché du baclofène dans l’indication du traitement de la dépendance à l’alcool.

Les services du ministère de la Santé suivent l’évolution de ce dossier très attentivement.

 


Gusty Graas