Vous êtes ici

Gëtt et e Sécherheetsrisiko mat Plättercher?

Questions parlementaires Mobilité et trafic Max Hahn

Op ville Gare vun der Zuchstreck Péiteng-Stad gouf Plättercher vun de Mauere geholl? War do e Sécherheetsrisiko? Wa jo, firwat goufen der just e puer an net all erofgeholl? Dëst freet de Süd-Deputéierte Max Hahn den Nohaltegkeetsminister.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, je souhaite poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures:

« Il semblerait que par mesure de sécurité, le carrelage des murs de plusieurs passages souterrains pour piétons le long de ligne ferroviaire Luxembourg-Pétange ait été partiellement enlevé.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures :

  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer qu’il s’agit d’une mesure de sécurité ? Dans l’affirmative, pourquoi seulement une partie du carrelage a été enlevée ? Est-ce que le reste du carrelage ne pose aucun risque pour les piétons ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’un vice de construction ?
  • Dans l’affirmative, est-ce que les réparations sont à charge de l’entreprise de carrelage ?
  • Dans quels délais les carrelages enlevés seront-ils remplacés ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

Max HAHN
Député

Réponse de Monsieur François Bausch, Ministre du Développement durable et des Infrastructures à la question parlementaire n° 2553 du 10 novembre 2016 de Monsieur le Député Max Hahn

Par la question parlementaire n° 2553 du 10 novembre 2016, l’honorable Député Monsieur Max Hahn souhaite s’informer sur les carrelages des murs des passages souterrains pour piétons le long de la ligne ferroviaire Pétange-Luxembourg.

Il est vrai que des zones plus ou moins étendues de revêtement mural constitué de carrelage ont bien été déposées à la fin de l’été dans l’ensemble des souterrains à voyageurs ou pour piétons de la ligne de Pétange-Luxembourg, et ce pour des raisons de sécurité par rapport aux usagers.

Or, seules les parties de revêtement qui étaient décollées et dont la chute représentait un danger pour les piétons ont été déposées. Les zones qui suite à un sondage manuel ne représentaient pas de danger ont été laissées en place.

Le revêtement mural fait actuellement l’objet d’une analyse qui a pour but de déterminer l’origine du problème et de définir les mesures de réfection à mettre en place. Les premières conclusions tendent vers une erreur de conception au niveau des couvertines en béton posées en tête des voiles en béton des cages d’escalier et des rampes. Bien que ces tablettes soient munies, à des espaces réguliers, de joints de dilatation, des fissures sont apparues après quelques années dans les joints intermédiaires constitués de mortier de ciment. Les infiltrations d’eau au niveau de ces fissures se sont propagées à l’arrière du revêtement de carrelage et ont provoqué un décollement des carreaux suite aux cycles de gel/dégel des derniers hivers. De plus, les dilatations inhérentes à l’exposition au soleil en été ont accentué le problème précité.

Les mesures de réparation qui, en conclusion de l’analyse en cours, seront à mettre en œuvre (remplacement des couvertines en béton par des couvertines métalliques et remplacement des zones de revêtement mural défectueuses par des nouveaux carreaux) ne pourront cependant être réalisées qu’en printemps 2017, période à partir de laquelle les conditions atmosphériques permettront ce type de travaux.

 


Max Hahn