Vous êtes ici

Statistiques des radars fixes et mobiles

Questions parlementaires Mobilité et trafic André Bauler Gusty Graas

Question

Monsieur le Président,

Nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures :

« Le 16 mars dernier, les radars fixes sont entrés en fonction, après une courte phase d’essais. Des radars mobiles ont également été activés.

Voilà pourquoi nous nous empressons de poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures:

  • Quel bilan précis Monsieur le Ministre pourra-il tirer au 16 avril 2016 ? Est-il possible de ventiler les statistiques en distinguant entre radars fixes et radars mobiles, entre automobilistes résidents et étrangers, entre voitures, camions/camionnettes et tracteurs ?
  • En quels endroits des radars mobiles ont-ils été installés durant cette période? Lesquels ont enregistré le plus d’automobilistes ?
  • Des radars mobiles ont-ils également été placés dans les zones à vitesse 30 km/h ? Dans l’affirmative, combien de délits à grande vitesse y ont été enregistrés ?»

Veuillez croire, Monsieur le Président, à l’assurance de notre très haute considération.

André BAULER et Gusty GRAAS
Députés

Réponse commune de Monsieur François BAUSCH, Ministre du Développement durable et des Infrastructures, de Monsieur Etienne SCHNEIDER, Ministre de la Sécurité intérieure et de Monsieur Félix BRAZ, Ministre de la Justice, à la question parlementaire n°1982 du 5 avril 2016 de Messieurs les Députés André Bauler et Gusty Graas

Par leur question parlementaire, les honorables députés voudraient avoir des informations supplémentaires concernant les statistiques des radars fixes et mobiles.

Au 12 avril 2016 le bilan des dossiers transmis dès l’entrée en fonction des radars se présente comme suit :

Au total 34 509 dossiers ont été transmis, dont 33 107 en relation avec les 10 sites d’emplacement de radar fixe et 1 402 dossiers concernant les 8 lieux de contrôle avec un radar mobile. 24 261 (70,3 %) dossiers concernent des véhicules immatriculés au Luxembourg, 8 169 (23,7 %) dossiers des véhicules immatriculés dans les pays limitrophes du Luxembourg et 2 079 (6,0 %) dossiers des véhicules immatriculés dans un autre pays. Au sujet de la catégorie des véhicules, 32 060 (92,9 %) dossiers se répartissent sur les véhicules légers et 2 449 (7,1 %) dossiers sur les poids lourds.

Les radars mobiles ont été placés aux endroits suivants ; à l’exception du contrôle sur l’autoroute A1, les vitesses y ont été mesurées dans les deux sens de circulation :

  • Dippach, route de Luxembourg (N5) (2 contrôles distincts, le 19 et 31 mars 2016)
  • Bridel, rue de Luxembourg (N12)
  • Autoroute A1 à la hauteur de Mensdorf dans la direction Luxembourg
  • CR101 entre Schoenfels et Kopstal
  • Frisange, N3
  • N8 entre Kräizerbuch et Saeul
  • Bertrange, rue de Mamer (CR163)
  • Leudelange-Gare, CR163

Des 8 endroits différents, les contrôles à Dippach, Bridel et sur l’autoroute A1 ont enregistrés le plus d’infractions.

Non, jusqu’à présent aucun radar mobile n’a été placé dans une zone à 30 km/h.

 


André Bauler

Gusty Graas

Fichier attachéTaille
Icône PDF 20160405_1982_q.pdf686.16 Ko
Icône PDF 20160405_1982_r.pdf526.12 Ko