Vous êtes ici

Stau am Rond-Point Irrgarten

Questions parlementaires Aménagement du territoire et logement Claude Lamberty Alexander Krieps

Och matten an der Schoulvakanz an ausserhalb vun de Spëtzestonnen, ass am Rond-point Iergäertchen all Dag Stau. D'Deputéierten Alexander Krieps a Claude Lamberty hu beim zoustännege Minister nogefrot wat ënnerholl wäert gi fir d'Situatioun an de Grëff ze kréien.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, nous avons l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 80 de notre Règlement interne, nous souhaitons poser la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures:

« L’état du trafic routier en périphérie de Luxembourg-ville, plus précisément au niveau du rond-point Robert Schaffner (dit «Irrgarten»), est actuellement plus qu’alarmant. Même en dehors des heures de pointes et en période de vacances scolaires, des embouteillages se produisent tous les jours et à toutes heures bloquant l’entrée et les sorties de la ville, incluant les bus du réseau public. Cette situation impacte sur la qualité de vie des automobilistes concernés.

Au vu de ce qui précède, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures:

  • Quelles mesures Monsieur le Ministre compte-t-il mettre en œuvre pour le futur immédiat et éloigné pour remédier à cette situation ?
  •  Monsieur le Ministre avait annoncé fin 2015 que le rond-point en question serait transformé en rond-point turbo. Le turbo semble avoir été perdu en route depuis lors. Est-il en mesure de nous renseigner sur l’état d’avancement du planning de ce projet? Quand ce nouvel aménagement pourrait-il être opérationnel ? »

Croyez, nous vous prions, Monsieur le Président, à l’assurance de notre très haute considération.

Alexander KRIEPS et Claude LAMBERTY
Députés

Réponse de Monsieur François BAUSCH, Ministre du Développement durable et des Infrastructures, à la question parlementaire N°2367 du 8 septembre 2016 de Monsieur le Député Alexander KRIEPS et de Monsieur le Député Claude LAMBERTY

Par leur question parlementaire, les honorables Députés voudraient avoir des informations au sujet du rond-point Robert Schaffner.

Le rond-point Robert Schaffner constitue un carrefour à six branches, dont deux sont des accès et sorties directs de l’autoroute A1. Des by-pass ont déjà été construits pour tous les mouvements de tourne-à-droite où l’importance des flux justifiait cet investissement, toutefois, le giratoire est entretemps venu à sa limite de capacité.

Le projet du réaménagement du giratoire prévoit effectivement la transformation en « turbo rond-point », et l’élargissement des branches aboutissant au rond-point pour permettre d’y ajouter des voies pour le pré-triage. L’automobiliste choisira donc à l’approche du giratoire la voie qui le mène, sans changement de voie supplémentaire, à la sortie du rond-point qu’il veut emprunter. Le giratoire sera également équipé de feux de signalisation tricolore et de boucles de détection, afin de permettre une meilleure adaptation et priorisation des différentes branches en fonction de la situation de trafic.

Cet aménagement prend en compte les impératifs de sécurité sur l’autoroute A1, en évitant des reflux de voitures des sorties d’autoroute sur les voies de circulation, comme c’est actuellement le cas dans le tunnel du Cents.

Lors de l’élaboration du projet, il s’est avéré que son envergure dépassait les prévisions. En effet, l’ajout d’environ 10 000 m2 de surface de circulation sur l’ensemble du projet nécessite la construction d’un nouveau bassin de rétention. Il est inévitable de déplacer certains réseaux d’eau de la Ville de Luxembourg et du Syndicat des Eaux SEBES. En plus, les changements de géométrie de certaines branches nécessitent le déplacement de réseaux d’assainissement. S’y ajoutent le déplacement des réseaux des différents concessionnaires et de l’éclairage public.

Le projet a donc dû être adapté et sous réserve de l’obtention des autorisations environnementales et de l’acquisition des emprises nécessaires, le dossier de soumission du projet pourra être présenté fin 2016, de sorte que le chantier pourra commencer mi-2017. La circulation sera garantie tout au long du chantier, dont la durée est estimée à 15 mois.

 


Alexander Krieps

Claude Lamberty