Integratioun a Zesummeliewen

Integration et vivre ensemble

La crise migratoire était un grand défi pour la politique européenne et luxembourgeoise. Au cours de l’année 2015, les demandes de protection internationale ont plus que doublé au Luxembourg : de quelque 1000 avant 2015, les demandes sont passées à presque 2500 l’année suivante. Notre pays a dû assurer l’accueil et l’intégration de ces personnes. Le gouvernement dirigé par le DP a assumé sa responsabilité pendant cette période de crise. En collaboration étroite avec les communes, le ministère de la Famille et de l’Intégration a assuré une politique d’accueil et d’intégration cohérente. L’augmentation substantielle du personnel de l’Office luxembourgeois de l’accueil et l’intégration (OLAI) a permis d’assurer un accueil digne et un encadrement compétent des nombreux nouveaux demandeurs d’asile. Afin de promouvoir l’intégration des réfugiés, le ministère de la Famille, en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, a imposé le « parcours d’intégration accompagné » (PIA), qui aux réfugiés des cours de langue et des cours d’éducation civique. Le nouveau « Lëtzebuerger Integratiounsa Sozialkohäsiounszenter » (LISKO) sert également d’interface avec les offices sociaux et les associations et soutient l’intégration dans les communes.

Le DP continuera à s’engager pour une cohabitation respectueuse et tolérante et promouvra la participation sociale de tous les citoyens. Nous continuerons à lutter contre les injustices dans la société et contre toute forme de discrimination.

Deelen:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp