Sprooch

Langue

Langue luxembourgeoise : promotion ciblée et renforcement de son statut

La langue luxembourgeoise fait partie de notre identité et de notre patrimoine culturel. En tant que langue d’intégration et langue utilisée dans la vie quotidienne, elle contribue fondamentalement à la cohésion sociale dans notre pays. Le DP s’engage pour le renforcement de la langue luxembourgeoise et considère le multilinguisme comme une particularité fondamentale et un atout précieux de notre pays. Le DP est également convaincu que les différentes langues de notre pays – notamment le luxembourgeois, l’allemand et le français – doivent être indissociables dans la vie publique comme au quotidien.

Les ministères de l’Éducation et de la Culture, dirigés par le DP, ont considérablement accru la promotion de la langue luxembourgeoise pendant cette législature. Quatre objectifs transversaux ont été fixés dans une stratégie globale : 1. renforcer la position de la langue luxembourgeoise, 2. intensifier la normalisation, l’utilisation au quotidien et la recherche, 3. soutenir l’apprentissage de la langue et de la culture, et 4. promouvoir la culture en langue luxembourgeoise. De plus, l’offre de cours de luxembourgeois a été considérablement accrue. Grâce au programme d’éducation plurilingue, le luxembourgeois est désormais parlé dans toutes les crèches bénéficiant du soutien de l’État. En même temps, les enfants sont initiés au multilinguisme naturel de notre pays de façon ludique.

Le DP continuera de renforcer la place sociale de la langue luxembourgeoise et de lui accorder une grande importance en tant que langue de communication, d’intégration et de littérature.

Mise en œuvre de la stratégie pour la promotion de la langue luxembourgeoise

Sur initiative des membres du gouvernement appartenant au DP, une stratégie a été élaborée pour renforcer le rôle de la langue luxembourgeoise au niveau national. Parmi d’autres mesures, un commissaire à la langue luxembourgeoise sera nommé et un centre pour la promotion de la langue sera fondé. Le centre aura pour mission le développement et la normalisation de la langue luxembourgeoise. Le DP fera avancer la stratégie pour la promotion de la langue luxembourgeoise et le plan d’action sur 20 ans y relatif, élaboré en collaboration avec tous les acteurs de la société.

Renforcement de la langue luxembourgeoise au niveau de l’UE

Le DP veut également renforcer la place de la langue luxembourgeoise au niveau de l’UE. Dans une première phase, nous entamerons des négociations avec l’UE pour élaborer une règle administrative sur l’utilisation du luxembourgeois. Chaque citoyen doit avoir le droit de s’adresser en luxembourgeois aux institutions européennes et d’obtenir, dans la mesure du possible, une réponse en luxembourgeois.

Promouvoir les forums en ligne et forums citoyens

Les citoyens doivent disposer d’un véritable droit de participation en matière de promotion de la langue luxembourgeoise et intervenir régulièrement dans les forums citoyens. La plateforme internet « sproocheronn.lu », inaugurée récemment, permet aux citoyens de soumettre leurs propositions et de discuter ensemble de l’usage du luxembourgeois. Le DP souhaite renforcer la participation directe des citoyens et résumera sur un site web les initiatives relatives à la langue luxembourgeoise qui existent sur internet.

Introduction de cours de luxembourgeois obligatoires dans les écoles privées

Le DP obligera les écoles privées qui sont cofinancées par des fonds publics à proposer des cours de luxembourgeois aux élèves. Cela permettra à tous les élèves d’avoir accès à la langue luxembourgeoise et facilitera en même temps l’intégration par une langue commune.

Renforcement de la langue luxembourgeoise dans le monde virtuel

Les ordinateurs, les smartphones et l’internet font depuis longtemps partie de notre quotidien. Le DP veut faire entrer la langue luxembourgeoise dans le monde virtuel d’Alexa, Siri & co. Nous nous engagerons pour que les différents systèmes d’exploitation, correcteurs, programmes de commande vocale, reconnaissance vocale, etc. soient disponibles également en langue luxembourgeoise.

Promotion et extension des cours de luxembourgeois dans le secteur de la santé

Surtout lors d’un séjour à l’hôpital, qui est déjà stressant pour le patient, certains citoyens ont du mal à s’exprimer dans une langue étrangère. Les nombreux termes médicaux peuvent notamment entraîner des problèmes de communication entre le patient et le personnel soignant. Pour cette raison, le DP promouvra l’offre de cours de luxembourgeois dans le secteur de la santé, pour améliorer la communication entre le patient et le personnel. De plus, une personne parlant le luxembourgeois doit être mise à disposition pour surmonter les éventuels problèmes de communication. Nous continuerons également à promouvoir le dictionnaire de termes médicaux sur le site internet med.lod.lu, compilé par le ministère de la Culture dirigé par le DP.

Documentation du vocabulaire « oublié »

Alors que de nouveaux mots se répandent et finissent par intégrer le vocabulaire courant, d’autres tombent en désuétude. Sur la base d’initiatives existantes, le DP recensera et documentera dans un dictionnaire les mots et expressions luxembourgeois quasiment oubliés, que les jeunes générations n’utilisent plus guère. Nous pourrons ainsi préserver le vocabulaire riche de notre langue qui fait partie de notre culture. Des efforts de promotion seront entrepris dans ce sens.

Création d’une « Maison du Luxembourg » en tant que lieu de rencontre

Le Luxembourg a une identité particulière, qui fascine beaucoup de gens, mais qui n’est pas immédiatement saisie par tous. Pour beaucoup de gens, la langue luxembourgeoise est la caractéristique la plus marquante du pays. L’identité est toutefois nettement plus diverse : le Luxembourg est régional et ouvert sur le monde, traditionnel et multiculturel, on y parle le luxembourgeois et aussi de nombreuses autres langues. Ces contradictions supposées enrichissent la société du pays et sont profondément ancrées au Grand-Duché depuis des générations. Jusqu’à maintenant, il n’existe cependant pas de lieu de rencontre central où la diversité du pays et des personnes qui vivent et travaillent ici devienne tangible.

 

Nous voulons créer une « Maison du Luxembourg » qui fasse fonction de lieu de rencontre central et tienne compte de la composition particulière de notre société. L’idée est qu’elle devienne une sorte de « Flagship Store » du Luxembourg, qui permet aux autochtones, aux immigrés et aux visiteurs de voir, écouter, toucher et goûter l’identité particulière du pays. Il ne s’agira donc pas d’un musée, mais d’un lieu vivant qui permet de découvrir les langues, la musique, le sport, la nature, l’histoire, la littérature, la société et la cuisine. La maison est le reflet de l’identité luxembourgeoise – avec toute sa diversité, sa tradition, son innovation et les discussions controversées qui y sont liées.

Deelen:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp