Neugestaltung des Schinker Parkings?

Da sich der Parkplatz beim Schinker Kreisverkehr zurzeit in einem schlechten Zustand befindet, hat der DP-Abgeordnete André Bauler nachgefragt, ob eine Neugestaltung vorgesehen ist.

« Le parking public au lieu-dit « Schinker » dans la commune de Parc Hosingen se trouve dans un état délabré. Or, ce parking permet d’accueillir tous les jours des automobilistes de la région qui prennent l’autobus tout près du giratoire « Schinker ».

Voilà pourquoi, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics :

  1. Monsieur le Ministre peut-il informer, le cas échéant, sur un éventuel projet de redressement ou de réaménagement de ce parking ?
  2. Dans l’affirmative, combien de véhicules y pourraient être accueillis en définitive ?
  3. Monsieur le Ministre peut-il renseigner sur le trafic qui passe tous les jours au lieu-dit « Schinker », surtout durant les heures de pointe ?
  4. Est-il prévu d’améliorer la plantation au sein du cercle intérieur du giratoire étant donné que cet endroit sur la N7 entre Hoscheid et Hosingen marque en quelque sorte la porte d’entrée du canton de Clervaux (et de sa région touristique) et du parc naturel de l’Our ? »

Antwort

Monsieur le Ministre peut-il informer, le cas échéant, sur un éventuel projet de redressement ou de réaménagement de ce parking ? Dans l’affirmative, combien de véhicules y pourraient être accueillis en définitive ?

Tout d’abord il convient de préciser que le parking public au lieu-dit « Schinker » ne fait pas partie du concept national des parkings relais P+R. Cependant, depuis un certain temps, on constate qu’un certain nombre de voitures stationne régulièrement sur une partie de la chaussée désaffectée du chemin CR322, qui fait partie du domaine public. Comme cette partie de la chaussée n’est actuellement pas utilisée par l’Administration des ponts et chaussées, le stationnement des véhicules des navetteurs n’est que toléré. De plus, la place a même été aménagée provisoirement par l’Administration afin de faciliter le stationnement des voitures.

Ainsi, l’aménagement d’un parking P+R officiel au lieu-dit « Schinker », longeant la route nationale N7, n’est pas prévu à court terme.

Monsieur le Ministre peut-il renseigner sur le trafic qui passe tous les jours au lieu-dit « Schinker », surtout durant les heures de pointe ?

Les données statistiques dont dispose l’Administration des ponts et chaussées pour les alentours du lieu-dit « Schinker », se basent sur le comptage du trafic par postes permanents se trouvant à Hosingen et à Hoscheid-Dickt. Le tableau suivant renseigne sur le trafic passant en ces endroits aux heures de pointe pour les deux dernières années :

Charges de trafic – véhicules
AnnéePoste de comptageRouteMoyenne journalière des jours ouvrables (2 directions)Pointe matinale (7h00-8h00)Pointe vespérale (17h00-18h00)
2021610N7 (Hoscheid-Dickt)125138281029
939N7 (Hosingen)126787941054
2020610N7 (Hoscheid-Dickt)11030722901
939N7 (Hosingen)11505720942

Pour des données antérieures, il y a lieu de renvoyer à la réponse de Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux Publics à la question parlementaire n°1937 du 26 février 2020.

Il convient de préciser que l’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire et que le nombre de voitures recensées a donc enregistré une baisse. Depuis lors, le trafic a tout naturellement repris son taux habituel. Il s’agit certes d’une augmentation, mais tout à fait naturelle, car une croissance démographique constante s’accompagne toujours d’une augmentation du trafic automobile et donc d’une certaine densité aux heures de pointe.

Est-il prévu d’améliorer la plantation au sein du cercle intérieur du giratoire étant donné que cet endroit sur la N7 entre Hoscheid et Hosingen marque en quelque sorte la porte d’entrée du canton de Clervaux (et de sa région touristique) et du parc naturel de l’Our ?

En ce qui concerne le giratoire entre Hoscheid et Hosingen, il convient tout d’abord de noter qu’il a déjà fait l’objet d’une question parlementaire (question parlementaire n°447 du 7 août 2014).

Néanmoins, je tiens à rappeler qu’il faudra quelques années avant que la végétation n’atteigne sa pleine beauté. En effet, cette végétation est un trésor écologique et elle a été soigneusement conçue en étroite collaboration avec le « Naturpark Our » afin d’être aussi respectueuse que possible de l’environnement. Il s’agit même d’un projet-pilote avec des plantes indigènes à la région, qui repoussent chaque année et qui, comme par hasard, constituent une grande source de nourriture pour certaines espèces de faune.

De plus, cette plantation est très facile à entretenir et se prête parfaitement au fauchage tardif. Une plantation similaire se trouve également au rond-point près de Marnach.

Möchten Sie eine Übersetzung dieser parlamentarischen Anfrage auf Deutsch ?

Teilen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weitere parlamentarische Fragen

Waldbrände in Luxemburg

Die Zahl der Waldbrände hat in den letzten Jahren aufgrund des Klimawandels stark zugenommen. Die DP-Abgeordneten André Bauler und Luc Emering haben den Minister für Umwelt, Klima und Biodiversität und den Minister für innere Angelegenheiten gefragt, wie sich die Zahl der Waldbrände in den letzten 10 Jahren entwickelt hat, welche Gebiete am stärksten betroffen sind, wie oft der CGDIS eingreifen musste und welche Präventivmaßnahmen ergriffen wurden, um das Bewusstsein für diese Problematik zu schärfen.

weiterlesen...

Squatterproblem in Ettelbrück?

In Ettelbrück scheint sich ein Squatter-Hotspot gebildet zu haben, der ein gesundheitliches Risiko darstellen könnte. Die DP-Abgeordneten André Bauler und Gusty Graas haben bei der Gesundheitsministerin und dem Innenminister nachgefragt, ob die Sanitärinspektion bereits eingeschaltet wurde, über welche Instrumenten die Inspektion verfügt, um in solchen Fällen agieren zu können und ob der Drogenkonsum am Ettelbrücker Bahnhof seit Januar 2024 zugenommen hat.

weiterlesen...

Wie viele Patienten leiden an Schilddrüsenkrebs?

Immer mehr junge Menschen erkranken offenbar an Schilddrüsenkrebs. Die DP-Abgeordneten André Bauler und Carole Hartmann haben bei der Gesundheitsministerin nachgefragt, wie sich die Zahlen in den letzten 10 Jahren entwickelt haben und welche Unterschiede es je nach Alter und Geschlecht gibt.

weiterlesen...

Müssten die Notaufnahmen für Kinder im Norden ausgebaut werden?

Auch Kinder mit leichten Verletzungen werden oft aus dem Norden in die Kinderklinik der Hauptstadt geschickt. Die DP-Abgeordneten Corinne Cahen und Carole Hartmann wollten von der Gesundheitsministerin wissen, warum die pädiatrischen Notaufnahmen des CHdN nicht 24 Stunden am Tag und 7 Tage die Woche gewährleistet werden können und wie viele Kinder aus dem Norden in die Kinderklinik geschickt werden.

weiterlesen...