Manner Walbeobachter bei de Parlamentswalen a Russland?

Den 19. September 2021 gi Parlamentswalen an der Russescher Federatioun ofgehale fir Membere vun der "Duma" ze ernennen. No enger Entscheedung vun de russeschen Autoritéiten, baséiert op der aktueller COVID-19 Gesondheetskris, an trotz der éischter Entscheedung fir 450 Beobachter ze schécken, dierfen nëmmen eng Delegatioun vun 10 OSZE Beobachter d'Walen iwwerwaachen. Wéi ass d'Positioun vun der Lëtzebuerger Regierung zu dëser Entscheedung? Wëllen déi russesch Autoritéiten net datt extern Moniteure wärend de Wale present sinn a kann d'Transparenz vun de Wale garantéiert ginn? Den DP-Deputéierte Gusty Graas huet dës Froen un den Ausseministère gestallt.

« En date du 19 septembre prochain auront lieu dans la Fédération de Russie des élections législatives pour désigner les membres de la « Duma ». Comme lors des neufs élections précédentes, l’Assemblée parlementaire de l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) avait l’intention d’y déléguer des observateurs afin de surveiller le déroulement de ces élections.

Le Luxembourg avait d’ailleurs également prévu d’y participer avec des membres de la Chambre des Députés. Pour assurer une mission adéquate, le partenaire de l’OSCE, l’ODIHR (Office for Democratic Institutions and Human rights), avait proposé une délégation de 80 observateurs à long terme et 450 observateurs à court terme. Or, suite à une décision des autorités russes, basée sur la crise sanitaire actuelle COVID-19, seulement une délégation de 10 observateurs de l’OSCE sera autorisée à surveiller les élections.

En dépit d’une intervention de la présidente de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE, les autorités russes maintiennent leur décision. D’après l’ODIHR, une surveillance des élections sous ces conditions n’est pas possible selon les méthodes toujours appliquées. La mission a donc dû être annulée.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes:

  • Quelle est la position du gouvernement luxembourgeois quant à cette décision de la Fédération de Russie ?
  • En renvoyant sur la crise sanitaire actuelle pour limiter d’une manière très contraignante le nombre des observateurs, est-ce que les autorités russes ne risquent pas de s’exposer au soupçon qu’ils ne souhaitent pas que des surveillants externes soient présents lors de ces élections, d’autant plus que depuis le début de la crise sanitaire pas moins que neufs missions de l’OSCE avaient été organisées, dont entre autres une avec 50 membres aux États-Unis en novembre 2020 et une avec 70 participants lors des élections récentes en Arménie ?
  • Est-ce que la limite du nombre d’observateurs de l’OSCE imposée par la Fédération de Russie est compatible avec une attitude transparente face aux élections prévues, sachant que la Russie est également membre du Conseil d’Europe ? »

Äntwert

D’Regierung regrettéiert d’Decisioun vu Russland weider keng Walbeobachter zouzeloossen, well awer iwwer d’Beweeggrënn déi zu dëser Decisioun gefouert hunn net spekuléieren. Fräi a kompetitiv Wale sinn de Fundament vun all demokratescher Gesellschaft an d’Observatiounsmissioune vun der OSCE hunn an dësem Beräich iwwer déi lescht Joer hir Pertinenz bewisen.

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Restauréierung vum Ierpeldenger Schlass?

Dem DP-Deputéierten André Bauler ass zu Ouere komm, dass d’Ierpeldenger Schlass, dat sech a Staatsbesëtz befënnt, als Monument national klasséiert gouf an deemnächst och restauréiert soll ginn. An deem Kader huet hie weider Informatioune vun den zoustännege Ministere gefrot.

weiderliesen...