Mobile Radare im Norden von Luxemburg

Über die letzten Monate standen auf zwei Strecken im Norden mobile Radare, diese zwischen Micheleau und Erpeldingen an der Sauer, sowie zwischen Ettelbrück und Feulen und zwischen Bidscht und dem Schumannseck. Unser Abgeordneter André Bauler hat dem Herrn Minister für innere Sicherheit ein paar Fragen zu den Radaren gestellt.

« Pendant les mois d’été un radar mobile avait été installé sur la N27 entre Michelau et Erpeldange-sur-Sûre durant plusieurs semaines. Récemment, un tel radar avait également été placé le long de la N15 entre Ettelbruck et Feulen ainsi qu’entre Büderscheid et le lieu-dit Schumann près de Wiltz.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

Combien de véhicules ont été flashés par ces radars mobiles ?

Est-ce que d’autres radars mobiles avaient été positionnés le long de routes situées dans la circonscription Nord du pays depuis janvier 2020 ? Dans l’affirmative, quel est le nombre de flashs obtenus en ces endroits et pourquoi les sites en question avaient-ils été choisis (accidents fréquents, risque de vitesse élevée en raison du tracé de la voie, …) ?

Monsieur le Ministre pourrait-il indiquer si d’autres routes seront contrôlées davantage durant les temps à venir dans le nord du Grand-Duché ?

Comme des automobilistes roulent régulièrement à vitesse exagérée sur la route qui relie Bettendorf à Eppeldorf (CR357) et celle qui relie Gilsdorf à Ermsdorf (CR 356), est-il également prévu d’installer un radar mobile sur ces voies routières ? »

Antwort

Ad 1. :

Durant les périodes déterminées, le déploiement des radars mobiles a permis de constater un total de 10.118 infractions liées au dépassement de la limitation de vitesse.

Ad 2. :

Des radars mobiles ont été déployés à maintes reprises au nord du pays, d’une part sur demande des riverains et autorités communales respectives, d’autre part dans le cadre de la campagne nationale de sécurité routière « moto », et notamment le long des routes fortement fréquentées par les passionnés de motos. Dans l’ensemble, un total de 20.163 infractions liées aux excès de vitesse a pu être constaté.

Ad 3. :

Actuellement, le déploiement des radars « chantier » dans le nord du Grand-Duché n’est pas prévu. 

Partant du fait que les contrôles de la PGD sont organisés en fonction de l’analyse des endroits accidentogènes, de l’accidentologie routière récente, des doléances provenant de la population et des demandes émanant des autorités compétentes, un autre déploiement des radars « chantier » ne saurait être exclu.

Ad 4. :

Aucune réclamation spécifique et aucun incident en relation avec les tronçons mentionnés n’ont été enregistrés par la PGD. Cependant, une analyse chiffrée de la problématique soulevée sera établie à l’aide du moyen de mesurage électronique «VIACOUNT».

Möchten Sie eine Übersetzung dieser parlamentarischen Anfrage auf Deutsch ?

Teilen:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Weitere parlamentarische Fragen

Pädiatrie in Luxemburg

Ist das Kind krank, aber der Kinderarzt gerade nicht erreichbar, können Eltern ihr Kind in die Kinderklinik, in die Bohler Klinik oder in die Kinderambulanz im Nordkrankenhaus bringen. Neben langen Wartezeiten, müssen vor allem Eltern aus dem Norden und Osten des Landes oft lange Anfahrtswege auf sich nehmen. Die DP-Abgeordneten André Bauler und Carole Hartmann wollten deshalb von der Gesundheitsministerin wissen, wie viele Mitarbeiter in der Pädiatrie arbeiten und ob weitere Strukturen für den Norden und Osten angeboten werden sollen.

weiterlesen...

Wann wird das CGDIS Team zur psychologischen Unterstützung eingesetzt?

Als Teil des CGDIS kommt das Psychologische Unterstützungsteam bei Unfällen, Katastrophen oder anderen Vorfällen zum Einsatz. Wo wurden die Freiwilligenteams in letzter Zeit eingesetzt, wie steht es um ihren Personalbestand und hat die Corona-Krise die Situation im Land auch für sie verschärft? Unsere Abgeordneten Claude Lamberty und Max Hahn haben beim zuständigen Ministerium nachgefragt.

weiterlesen...