Zoom sur les professionnels de l’immobilier

Au cours des dernières années, la demande croissante sur le marché du logement est allée de pair avec une augmentation du nombre d'agences immobilières au Luxembourg. Dans ce contexte, notre député André Bauler s'est renseigné auprès des ministres compétents sur la valeur ajoutée générée par les professionnels de l’immobilier et sur l’évolution du nombre de faillites.

 « Les prix de l’immobilier ne cessent de grimper au Luxembourg, de sorte que de nombreuses entreprises cherchent à capter une part de ce marché lucratif. En effet, le nombre d’agences immobilières est allé croissant d’année en année. Il semble toutefois que le nombre de faillites est également en hausse dans les trois grands métiers du secteur (agent immobilier, administrateur de biens et promoteur immobilier). 

 Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Économie, à Monsieur le Ministre des Classes Moyennes et à Madame la Ministre de la Justice: 

  • Madame et Messieurs les Ministres peuvent-ils retracer l’évolution du nombre de professionnels de l’immobilier (promoteurs, agences immobilières et syndics de copropriété) au Luxembourg en distinguant selon leur statut juridique respectif ? 
  • Madame et Messieurs les Ministres peuvent-ils fournir des précisions relatives à la création de valeur ajoutée par les promoteurs, agences immobilières et syndics de copropriété en distinguant selon leur forme juridique ? 
  • Est-il possible de fournir également des statistiques concernant le nombre de faillites de professionnels de l’immobilier au Luxembourg depuis 2011 ? 
  • Quelles ont été les raisons les plus fréquentes qui sont à l’origine de ces faillites ? 
  • Madame et Messieurs les Ministres peuvent-ils donner un aperçu sur l’évolution des différentes catégories de personnels engagés dans les trois métiers en question ? 
  • Est-il possible de quantifier les différents revenus découlant directement de l’exercice de ces métiers et leur évolution durant les dernières années ? 
  • Madame et Messieurs les Ministres peuvent-ils finalement fournir des détails concernant la répartition géographique des professionnels de l’immobilier [siège] par canton ? » 

Réponse

Question 1

Les deux graphiques ci-dessous retracent l’évolution du nombre d’entreprises du secteur immobilier (agences immobilières, entreprises de promotion immobilière et entreprises d’administration de biens immobiliers) en nombre absolu et par rapport à un indice 100 base 2005. Ces chiffres sont disponibles dans les statistiques structurelles sur les entreprises du STATEC. (tableaux D1101 et D1104)

Source : STATEC

Le tableau ci-dessous reprend l’évolution du nombre net des autorisations d’établissement émises pour le secteur immobilier entre 2015 et 2021 avec une ventilation par activité et par statut juridique.

Les chiffres avancés sont des chiffres nets, c’est-à-dire qu’ils reflètent la différence entre le nombre d’autorisations émises et le nombre des autorisations annulées et/ou révoquées

Question 2

Les deux graphiques ci-après retracent l’évolution de la valeur ajoutée générée par les entreprises du secteur immobilier (agences immobilières, entreprises de promotion immobilière et entreprises d’administration de biens immobiliers) en nombre absolu et par rapport à un indice 100 base 2005. Ces données sont disponibles dans les statistiques structurelles sur les entreprises du STATEC. (tableaux D1101 et D1104)

(*) rupture de série pour les activités d’administration de biens immobiliers en 2016 et en 2019 
Source : Registre de commerce et des sociétés, STATEC

Question 3

Le tableau ci-dessous reprend le nombre de faillites des différentes catégories de professionnels de l’immobilier au Luxembourg depuis 2011.

Source : Registre de commerce et des sociétés, STATEC

Question 4

Les faillites sont prononcées si les conditions suivantes sont remplies, à savoir la cessation des paiements et l’ébranlement du crédit. Il n’est donc pas opéré de distinction entre les raisons qui ont conduit à ce que ces conditions soient remplies.

Dans le cadre de la procédure de la faillite, le curateur désigné par le Tribunal est amené à dresser un rapport destiné au Parquet qui analyse certains éléments, mais ce rapport est surtout destiné à permettre de déterminer si l’on se trouve dans une situation de banqueroute simple ou frauduleuse ou s’il existe des indices d’autres infractions ainsi que les éventuelles responsabilités des dirigeants. Il ne comprend pas une nomenclature précise des causes ayant conduit à la faillite et il n’existe partant pas de statistiques disponibles sur les causes de la faillite.

Question 5

Les deux graphiques ci-après retracent l’évolution de l’emploi au sein des entreprises du secteur immobilier (agences immobilières, entreprises de promotion immobilière et entreprises d’administration de biens immobiliers) en nombre absolu et par rapport à un indice 100 base 2005. Ces données sont disponibles dans les statistiques structurelles sur les entreprises du STATEC. (tableaux D1101 et D1104)

Source : STATEC

Question 6

Les deux graphiques ci-après retracent l’évolution de l’excédent brut d’exploitation (EBE) des entreprises du secteur immobilier (agences immobilières, entreprises de promotion immobilière et entreprises d’administration de biens immobiliers) en nombres absolus et par rapport à un indice 100 base 2005. Ces données sont disponibles dans les statistiques structurelles sur les entreprises du STATEC. (tableaux D1101 et D1104)

(*) rupture de série pour les activités d’administration de biens immobiliers en 2016 et en 2019
Source : STATEC

Question 7

Le tableau ci-dessous présente la répartition géographique des différents professionnels de l’immobilier par canton. Ces chiffres sont en partie provisoires voire reposent sur des estimations.

Source : STATEC (Répertoire des entreprises luxembourgeoises, version 2020)

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Comment améliorer l’attractivité du Centre Hospitalier du Nord ?

Sur ses deux sites de Wiltz et d’Ettelbruck, le ChdN assure les soins de santé pour le Nord et en partie pour l’Est du pays. Qu’est-ce qui sera fait à l’avenir pour rendre ces deux sites encore plus attractifs ? Les députés du DP André Bauler et Carole Hartmann ont demandé à la ministre de la Santé, entre autres, si une collaboration avec l’Université du Luxembourg était prévue, si une spécialisation dans un domaine médical était envisagée et quels investissements étaient prévus pour les équipements médicaux lourds.

lire plus...

Les interventions de médecine esthétique au Luxembourg provoquent-elles souvent des effets secondaires indésirables ?

L’intérêt pour la médecine esthétique ne cesse de croître. Malheureusement, il arrive aussi régulièrement que des interventions soient pratiquées par des personnes sans formation adéquate. Les conséquences sont de véritables dangers pour les patients. Le député du DP Gusty Graas a voulu savoir des ministres concernés s’il existe des chiffres sur les interventions esthétiques au Luxembourg et combien de fois des patients ont dû être traités en raison d’effets secondaires indésirables.

lire plus...

Quel est le danger réel des nouvelles espèces de tiques ?

La saison des tiques recommence et de nouvelles espèces de tiques font leur apparition au Luxembourg. Le député du DP Gusty Graas a demandé à la Ministre de la Santé quelles maladies ont été détectées jusqu’à présent lors de morsures de tiques au Luxembourg et s’il ne faudrait pas sensibiliser à nouveau de manière plus visible à ce sujet.

lire plus...