Yuriko Backes

Allégements fiscaux jusque dans la classe moyenne

Renforcer sensiblement le pouvoir d’achat des gens, telle est l’une des principales préoccupations du Parti démocratique. C’est pourquoi l’État a déjà débloqué 2,5 milliards d’euros dans le cadre de l’Energiedësch, du Solidaritéitspak et du Solidaritéitspak 2.0.

Lors de la présentation du projet de budget, Yuriko Backes avait déjà annoncé son intention de renforcer le pouvoir d’achat des citoyens par des allègements fiscaux, dans la mesure où la marge de manœuvre budgétaire le permettrait.

Devant la Commission, Yuriko Backes a déclaré fin janvier que le déficit était effectivement moins important que prévu. Le déficit en 2022 sera inférieur d’au moins 500 millions d’euros à ce qui avait été prévu. La dette publique s’élèvera à 24% du PIB fin 2022, soit un niveau inférieur aux estimations et nettement inférieur au plafond de 30% fixé dans l’accord de gouvernement.

Cela permet d’introduire de nouveaux allègements fiscaux ciblés. Avec effet rétroactif au début de 2023, le pouvoir d’achat des personnes sera encore renforcé grâce à un crédit d’impôt. Concrètement, les ménages seront ainsi soulagés de 500 millions d’euros. Yuriko Backes a choisi une approche cohérente et prudente afin de renforcer le pouvoir d’achat des personnes.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Pour une place financière innovante et durable

Dans une « Tribune Libre » diffusée cette semaine à la radio, l’expert financier et conseiller municipal de Schifflange, Jeffrey Drui, s’est exprimé sur les conditions permettant à notre place financière de continuer à jouer son rôle central dans l’économie luxembourgeoise.

lire plus...