Benelux – Ensemble contre le crime de drogue et le crime organisé

Le 11 décembre, l'Assemblée interparlementaire Benelux a adopté à l'unanimité une recommandation concernant l'industrie illégale de la drogue et le crime organisé. Comment devrait fonctionner cette coopération au futur, et comment le Gouvernement envisage-t-il la future coopération sur ce sujet ? Notre député Gusty Graas a posé ses questions au ministères responsables.

« En date du 11 décembre dernier l’Assemblée interparlementaire Benelux a approuvé unanimement une recommandation sur l’industrie illégale de la drogue et la criminalité organisée. Plusieurs demandes ont été formulées à l’adresse des trois gouvernements.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Justice, Madame la Ministre de la Santé et Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • De quelle manière la coopération entre les pays dans ce domaine peut-elle être organisée encore plus systématiquement ?
  • Il est proposé de recourir au joint targetting tout en brossant un tableau commun et en menant des enquêtes communes. Est-ce que le Gouvernement luxembourgeois partage cette recommandation ?
  • Quelle est l’attitude du Gouvernement face à la demande d’explorer des possibilités de coopération avec des partenaires publics-privés et la société ?
  • Est-ce que le Gouvernement est prêt à assister davantage le secteur logistique, vu que les entreprises concernées doivent consentir des frais élevés pour réduire les abus ?

Comment l’approche de type ‘non conviction based’ peut être mise en œuvre ? Comment l’échange de données sur ce point peut être amélioré ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Prisong Mauer Iwwerwaachung

Dans quelle mesure les gardiens de prison sont-ils protégés contre les attaques ?

La situation des gardiens dans la prison n’est pas facile. Les agressions verbales font partie de leur quotidien, et les agressions physiques et les menaces graves sont également de plus en plus courantes. Comment le personnel pénitentiaire est-il protégé ? Combien d’attaques y avait-t-il ces dernières années ? Et comment les gardiens peuvent-ils se protéger contre les menaces ? Nos députés Claude Lamberty et Max Hahn ont demandé les ministres responsables.

lire plus...