Communiqué de presse de la DP-Nord sur la fermeture provisoire de la maternité du Centre Hospitalier du Nord (CHdN) à Ettelbruck

C’est avec le plus grand étonnement que le DP-Nord prend connaissance de l’information du Centre Hospitalier du Nord (CHdN) selon laquelle, à partir du 4 avril, la maternité de l’hôpital d’Ettelbruck doit être fermée ‘temporairement’. Un nouveau coup dur, après la fermeture de la maternité de Wiltz il y a quelques années déjà.

En cas d’urgence, selon le CHdN, l’intervention d’un pédiatre spécialisé en néonatologie ne peut plus être garantie dans les plus brefs délais. C’est pourtant ce que prévoit la loi.

Pour le DP-Norden, il s’agit d’une situation inacceptable qui non seulement pénalise les femmes et les nouveau-nés du nord du Luxembourg, mais les expose également à un risque sanitaire élevé. Le DP-Nord lance donc un appel à la ministre de la Santé pour qu’elle remédie à cette situation d’urgence en comblant immédiatement le manque de personnel. Ne serait-ce qu’en renforçant la coopération avec les cliniques du centre et du sud du pays.

Eric Thill, président du DP-Nord, s’exprime sur cette fermeture : “Pour les citoyens résidant dans le Nord, le CHdN est depuis des années la pierre angulaire des soins médicaux de base. J’attends des solutions pragmatiques qui permettent une réouverture rapide de la maternité. Ce serait à la fois dans l’intérêt des futures mamans et dans celui du personnel de santé. Une fermeture permanente de la maternité d’Ettelbruck n’est pas envisageable pour nous”.

“Compte tenu des trajets plus longs et parfois difficiles, il n’est absolument pas acceptable que la Maternité Ettelbruck ne puisse pas assurer son service pendant une période prolongée. Une solution rapide s’impose”, a déclaré le député du Nord André Bauler.

Communiqué par le DP-Nord