Den Asaz vu Schallkanounen op der griichesch-tierkescher Grenz

Medieberichter no géingen op der griichesch-tierkescher Grenz Schallkanounen agesat gi fir illegal Immigratioun an dëse Gebidder ze stoppen. Och allgemeng géing hei vill op nei Technologië gebaut gi fir d’Grenzen ëmmer besser ze schützen an illegal Awanderung ofzewieren. Wéi vill gëtt hei investéiert a wien decidéiert iwwer déi agesate Moyenen? Wat si gesondheetlech Konsequenze fir Flüchtlinge déi mat dësem Material konfrontéiert sinn? Eisen Deputéierten Gusty Graas huet beim zoustännege Ministère nogefrot.

« La crise du Covid-19 ayant fait chuter l’afflux migratoire en Europe durant un certain temps, il est très probable que le nombre de réfugiés reverra un développement vers la hausse.

Selon des reportages récents (DW, Tagesschau), l’Union Européenne se serait doté de moyens digitaux pour mieux assurer la protection de ses frontières. Ainsi, en Grèce, la police à la frontière gréco-turque déploierait des canons sonores afin de repousser les vagues de migrants et réfugiés irréguliers qui tentent de franchir la frontière. D’autres moyens technologiques prévus seraient des caméras et des drones pour observer la frontière et l’exploitation d’intelligence artificielle pour procéder à des interrogatoires. Selon DW, l’Union européenne aurait planifié d’investir un montant important entre 2021 et 2027 dans ces infrastructures que certaines publications de presse qualifient de « forteresse digitale ».

D’après les informations, les canons sonores, nommés ‘LRAD – Long range accoustic device’ concentrent des faisceaux à haut décibel, pouvant atteindre jusqu’à 162db en volume. Étant donné que la santé d’une personne peut souffrir des troubles auditifs dès 85db voire moins, le volume maximal des canons sonores pourrait, selon les rapports afférents, créer des bruits douloureux, désorienter les personnes et causer une multitude de sévères problèmes de santé et lésions corporelles aux victimes. 

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  • Est-il vrai que de tels canons sonores sont utilisés à la frontière gréco-turque ?
  • Dans l’affirmative, comment ces moyens ont-ils été financés ?
  • Encore dans l’affirmative, qui contrôle l’exploitation de ces moyens ?
  • Quels investissements sont prévus au niveau de l’Union européenne afin de surveiller les mouvements migratoires jusqu’à 2030 ?
  • Monsieur le Ministre est-il favorable à un financement de telles mesures répressives ?
  • Considérant les conséquences que peuvent avoir les canons sonores sur la santé des victimes – qui en assume la responsabilité ? »

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Covid Text

Asaz vu serologeschen Tester zu Lëtzebuerg

Serologesch Tester erlaben et engem erauszefannen, ob een an der Vergaangenheet mam Sars-CoV-2 infizéiert war an Antikierper géint d’Infektioun gebilt huet. Ma ee negativen serologeschen Test, e puer Méint no engem positiven PCR-Test, léisst d’Fro opkommen, ob de PCR-Test falsch-positiv war. Zu dësem Sujet, wollt den DP-Deputéierten Gusty Graas vun der Gesondheetsministesch ënnert Anerem wëssen, wéi vill serologesch Tester scho gemaach goufen an ob Informatiounen iwwer falsch-positiv PCR-Tester virleien.

weiderliesen...

Captage a Stockage vun CO2-Emissiounen an der Industrie?

En neit EU-Reglement erlaabt et Memberstaaten “Carbon Capture, Usage and Storage” – Technologien zouzeloosse fir hir Klimaziler ze erreechen, virun allem bei industrielle Prozesser, wou Emissioune schwéier evitéiert kënne ginn. Konkret bedeit dat, dass Betriber hir Emissioune kënnen afänken an z.B. geologesch stockéieren. D’DP-Deputéiert Gusty Graas a Max Hahn hunn nogefrot, wat d’Positioun vu Lëtzebuerg ass, wéi eng Memberstaaten dës Dispositioun wëllen uwenden a wat dat fir déi lëtzebuergesch Betriber kéint bedeiten.

weiderliesen...