Extension de la peine de mort au Bélarus

Le 18 mars de cette année, le Bélarus a étendu par décret la possibilité d’être condamné à la peine de mort, de sorte que désormais non seulement les auteurs d'un acte terroriste mais aussi ceux qui auraient tenté un tel acte peuvent être punis de la peine de mort. L'opposition voit dans cette décision une tentative de réprimer la libre expression d'opinion et les opposants au gouvernement. Comment évaluer cette situation ? Notre député Gusty Graas s'est renseigné auprès du Ministère des Affaires étrangères.

« Selon un décret publié mercredi 18 mars, la Biélorussie a introduit la peine de mort pour préparation d’attentat et pour « tentative d’acte de terrorisme ». Jusqu’à présent, seules les personnes qui avaient en effet commis un tel acte étaient passibles de la peine de mort. Selon un article au « Figaro » du 18 mai 2022, ces nouvelles dispositions entreront en vigueur vers la fin du mois de mai. La ‘leader’ de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa, ainsi que les opposants au régime du président, y voient une menace et une attaque directe, visant à étouffer toute expression de divergence d’opinion et de révolte.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  • Comment Monsieur le Ministre évalue-t-il cette extension de la disposition permettant un recours à la peine de mort en Biélorussie ?
  • Est-ce que l’Union européenne envisage d’entamer des démarches dans ce contexte ?
  • Dans l’affirmative, lesquelles ? »

Réponse

Comment Monsieur le Ministre évalue-t-il cette extension de la disposition permettant un recours à la peine de mort en Biélorussie ?

La Biélorussie est le seul pays européen à pratiquer encore la peine de mort. L’extension de la peine capitale à des « tentatives d’actes de terrorisme » constitue une évolution des plus inquiétantes dans ce pays, parce qu’avec cette notion, juridiquement vague, le régime se donne les moyens de supprimer des opposants politiques sous le couvert de la légalité. Le Luxembourg, comme tous les Etats membres du Conseil de l’Europe et de l’Union européenne, est opposé à la peine capitale, quelles que soient les circonstances.

Est-ce que l’Union européenne envisage d’entamer des démarches dans ce contexte ? Dans l’affirmative, lesquelles ? Suite aux élections tronquées du 9 août 2020 et à la détérioration de la situation politique et sécuritaire en Biélorussie, l’UE a réduit sa coopération bilatérale avec les autorités biélorusses, tout en accroissant son soutien au peuple et à la société civile biélorusses. Au lendemain de l’approbation de l’Assemblée nationale de l’amendement au code criminel en question, le Service européen d’action extérieure a publié une déclaration condamnant fermement cette décision.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Kanner App Bildung

Réaffectation des enseignants de l’enseignement fondamental dans leur commune

Les députés du DP Gilles Baum et Barbara Agostino ont posé des questions au Ministre de l’Éducation national concernant la réaffectation des enseignants de l’enseignement fondamental dans leur commune. Ils voulaient notamment savoir combien de postes ont été publiés sur la liste 1bis ces 5 dernières années, quel est l’approche concernant la priorisation des candidats et, de manière générale, si la nomination pour la liste 1 par les communes est toujours de mise.

lire plus...

Hélicoptères de sauvetage au Centre Hospitalier du Nord

Les députés du DP André Bauler et Gusty Graas ont posé des questions à la Ministre de la Santé et au Ministre de l’Intérieur concernant les hélicoptères de sauvetage fréquemment utilisés ces dernières années au Centre Hospitalier du Nord. Ils voulaient notamment savoir comment est réglé le financement, combien de fois ils ont été utilisés au-delà des frontières du pays et s’il est prévu à moyen terme de trouver un nouvel emplacement pour les hélicoptères.

lire plus...

La solitude au Luxembourg ?

La solitude devient un problème de société de plus en plus important. Selon une étude, des millions de personnes sont concernées rien qu’en Allemagne. Les députés du DP André Bauler et Mandy Minella ont demandé au Ministre de la Famille comment il voyait le problème de la solitude au Luxembourg et quelles mesures le ministère prenait pour le combattre.

lire plus...

Le « Plan Canicule » doit-il être revu ?

Dans le contexte des nouvelles recommandations du ministre allemand de la Santé visant à mieux préparer les cliniques et les maisons de soins aux vagues de chaleur, les députés du DP André Bauler et Dr Gérard Schockmel ont demandé à la Ministre de la Santé si le « Plan Canicule » devrait également être adapté ici au Luxembourg.

lire plus...