Wat geschitt wann den Droit de garde net respektéiert oder d’Kand vum Partner entfouert gëtt?

Am Fall vun enger Scheedung soll e gedeelten Droit de Garde oft e Kompromëss an et soll kloer gereegelt sinn, wien d’Kanner wéini a fir wéi laang bei sech hunn. Net ëmmer gëtt sech allerdéngs un dat wat ausgemaach ass gehalen. Ëmmer méi oft héiert een och vu Fäll wou en Elterendeel d’Kanner méi laang bei sech behält oder och se net méi bei den Ex-Partner zeréckgoe léisst. Mat Zäite ginn d’Kanner esouguer mat an d’Ausland geholl, an dem Partner oder der Partnerin esou komplett entzunn. Oft kann och d’Police an dëse Situatiounen net vill maachen. D’Deputéiert Carole Hartmann a Pim Knaff hu beim zoustännege Ministère nogefrot wéi vill dëser Fäll et hei zu Lëtzebuerg ginn, a wéi se gehandhaabt ginn.

« En juin 2018, la loi instituant le juge aux affaires familiales et portant réforme du divorce et de l’autorité parentale a institué le principe de l’autorité parentale conjointe. Dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, les parents d’un ou de plusieurs enfants règlent par convention (homologuée par le juge aux affaires familiales) e.a. les modalités de l’exercice de l’autorité parentale.

Dans un article de presse au sujet du divorce au Luxembourg, une avocate ainsi que l’ancien Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher ont cependant affirmé qu’il existe souvent des cas au Luxembourg où un ou les deux partenaires n’observent pas les conventions susvisées.

Certaines personnes choisiraient (littéralement) de détenir leur(s) enfant(s) et la police se trouverait, dans ces situations, dans l’impossibilité d’intervenir. D’autres personnes choisiraient même d’enlever leur(s) enfant(s).

La ‘Convention sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants’ de la Conférence de la Haye prévoit que le lieu de résidence d’un enfant ne peut être changé sans l’accord des deux parents. Il arriverait néanmoins souvent que l’un ou l’autre des parents décide d’emmener l’enfant à l’étranger. Même si les autorités judiciaires pourraient ordonner le retour de l’enfant, peu de pays suivraient la convention internationale.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Justice et à Monsieur le Ministre de la Sécurité intérieure :

  • Au cours des cinq dernières années, combien de cas d’enlèvement d’enfant par un parent ont pu être recensés?
  • Dans ce contexte, combien de fois les autorités judiciaires ont-elles du invoquer la Convention sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants susmentionnée ?
  • Comment les autorités judiciaires et de police procèdent-elles si les autorités du pays vers lequel un enfant a été enlevé ne réagissent pas aux ordonnances judiciaires ?
  • Lors de la présentation du projet de loi menant à la loi du 27 juin 2018, Monsieur le Ministre de la Justice avait mentionné que dans certains cas, une inscription peut être faite sur le passeport d’un enfant, notant que l’enfant ne peut sortir du pays qu’avec l’accord des deux parents. Dans les cinq dernières années, combien de telles inscriptions ont été faites sur les passeports des enfants ? »

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Wéi vill Leit hu bis ewell hire Numm gewiesselt?

Am Dezember ass dat neit Gesetz gestëmmt ginn dat de Prozess sollt vereinfachen fir de Numm oder Virnumm ze änneren. Wéi vill Leit hunn dës Méiglechkeet bis ewell genotzt, wéi laang dauert de Prozess a sinn all Demanden och erfollegräich. Eis Deputéiert Carole Hartmann huet beim Ministère de la Justice nogefrot.

weiderliesen...

Aféierung vun engem drëtte Geschlecht

Rezent Diskussiounen hunn d’Thematik iwwer Geschlechter an hir Bedeitung an enger Societéit nei relancéiert. Och d’Gesetzestexter sollen an Zukunft méi inklusiv sinn, a sech enger Gesellschaft am Wandel upassen. Am Koalitiounsakkord 2018-2023 ass virgesinn, en drëtt Geschlecht, also eng drëtt Optioun am État civil ze envisagéieren. Wéi wäit sinn d’Aarbechten op dësem Projet a wat ass hei genee virgesinn? Eis Deputéiert Carole Hartmann huet beim zoustännege Ministère nogefrot.

weiderliesen...

Krankeschäiner wärend der Covid-Pandemie

D’CNS huet 2020 iwwer 1,1 Millioune Krankeschäiner erfaasst, wat eng däitlech Hausse vis-à-vis vun 2019 representéiert. D’DP-Deputéiert Carole Hartmann wollt vum Minister fir d’sozial Sécherheet ënnert Anerem wëssen, wéi eng Secteuren am Meeschte betraff waren, wéi laang d’Krankeschäiner duerchschnëttlech gedauert hunn a wéi oft se verlängert goufen.

weiderliesen...