Search
Generic filters
Charles Goerens

Nouvelles d’Europe par Charles Goerens

La planification financière de l’UE s’étend sur une période de 7 ans. Le Conseil européen de juillet 2020 a décidé d’investir 1211 milliards d’euros dans le budget de la nouvelle période. Sur ce montant, 79,5 milliards d’euros sont consacrés aux relations internationales.

La majorité est consacré à la coopération au développement avec les pays tiers. Ce qui est nouveau dans cette période de sept ans, c’est le fait que le Fonds européen de développement est désormais intégré dans le budget de l’Union européenne. Cela n’a pas été le cas jusqu’à présent, car le Fonds européen de développement appartenait respectivement aux 28 et 27 États membres et a été réglé par la Commission.

Avec l’intégration du Fonds européen de développement dans le budget européen, le Parlement européen étend ainsi ses droits. En coopération avec les États membres, qui à leur tour investissent quatre fois plus dans la politique de développement, l’Union européenne est de loin le principal acteur de la coopération internationale au développement.

En tant que rapporteur de ce projet, également appelé « Global Europe », j’ai pu convenir avec mes collègues d’une majorité au Parlement, ainsi que d’un accord avec le Conseil, pour consacrer la plupart des ressources financières à la lutte contre le changement climatique. En disposant désormais d’un seul instrument par rapport aux 10 que nous avions jusqu’en 2020, nous pourrons permettre à l’Union européenne de prendre des décisions beaucoup plus globales, plus complètes et plus rapides.

En utilisant le même instrument, on peut répondre à un problème de sécurité ou à une crise, ou à un conflit dans un pays, tout en initiant ou en développant davantage une coopération plus classique. Avec la nouvelle administration Biden, le multilatéralisme est réactivé. Avec le nouvel instrument « Global Europe », nous gagnerons, ensemble avec d’autres acteurs majeurs du développement, en poids et aurons plus d’impact.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités

Plus de renaturation et un meilleur système d’alerte

Les inondations de cet été ont frappé notre pays de manière grave et inattendue. Par rapport aux pays voisins, le Luxembourg avait la chance que personne n’ait été blessé. Cependant, des scènes dramatiques se sont également déroulées ici et l’eau a causé d’énormes dégâts. Cela s’ajoute à une crise pandémique, qui affecte déjà à elle seule de nombreuses personnes et des entreprises.

lire plus...
Charles Goerens est assis à son bureau

L’Europe

« Avant la rentrée, j’ai rencontré les médias luxembourgeois pour discuter de la manière dont la politique étrangère de l’UE pourrait être mieux financée dans les années à venir.

lire plus...