Marc Hansen

Numérisation de la fonction publique

Le ministre délégué de la Digitalisation, Marc Hansen, a présenté un certain nombre de projets ambitieux pour cette année. Les procédures et processus de travail actuels de la fonction publique devraient être modernisés pour mieux répondre aux exigences de l’ère numérique.

Le ministre mise consciemment sur le potentiel des GovTech, c’est-à-dire sur les technologies qui facilitent l’échange avec les citoyens et les entreprises, ainsi que la communication interne entre les différentes administrations.

EXPÉRIMENTER, ÉCHANGER, INNOVER

Le GovTech Lab a pour objectif d’accélérer la digitalisation des services publics en s’appuyant sur les connaissances d’acteurs externes. Conformément à une approche d’innovation ouverte, le ministère crée une plateforme interactive qui rassemble des acteurs de la fonction publique et des experts du secteur privé. Une communauté pour l’échange d’idées créatives et de nouvelles technologies.

Le GovTech Lab vise à favoriser une culture de travail innovante en organisant une variété de défis. Premièrement, les administrations proposent un problème spécifique à résoudre dans le contexte du défi. Après cela, un appel d’offres public sera organisé, auquel pourront participer les start-ups, les chercheurs, les entreprises, les indépendants et même les étudiants. Ils devraient proposer des solutions innovantes au défi spécifique et ainsi démontrer leurs compétences individuelles.

Le premier défi appelé Bye bye robots! a été lancé à la fin de l’année dernière: dans le but de protéger les sites Web de la fonction publique contre les attaques de spam. Les candidats doivent développer une nouvelle méthode pour vérifier si un humain ou un robot s’est réellement connecté.

HARMONISATION DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN FAVEUR DES CITOYENS

Dans le sens de la simplification administrative de la fonction publique, le ministre Marc Hansen a présenté un autre nouveau projet début janvier: enquetes-publiques.lu – un portail numérique pour les procédures publiques participatives.

Le nouveau site permet aux citoyens d’avoir un accès rapide et facile aux informations sur les enquêtes publiques en cours. Les citoyens ont la possibilité de soumettre leurs contributions par voie électronique aux autorités concernées. En outre, les utilisateurs peuvent s’abonner à des procédures ou à des rubriques spécifiques. Enfin, les administrations bénéficient également du nouveau site, vu la gestion plus simple et plus rapide des contributions citoyennes.

STRATEGIE DE LA GOUVERNANCE DIGITALE

Récemment, le ministre Marc Hansen a également présenté la nouvelle stratégie Gouvernance électronique 2021-2025, qui définit les différents éléments pour la numérisation du service public. Cette transition doit être guidée par 6 principes.

Alors qu’en 2015 les 3 critères de Once only, Digital by Default et de la transparence étaient déjà fixés, 3 nouveaux sont désormais ajoutés:

  • Inclusion: les services doivent être accessibles et compréhensibles pour tous les citoyens,
  • Sécurité et confiance: les administrations sont obligées de garantir la protection des données privées,
  • Interopérabilité: les programmes informatiques standardisés visent à garantir la compatibilité des données et ainsi faciliter la communication entre les administrations et les citoyens.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités

Atert-Wark – la nouvelle section locale du DP au nord du pays

La commune der Mertzig, avec son bourgmestre Mike Poiré, a rejoigné la section locale de Redange et la section de fusion Atert-Wark s’est formée. Jusqu’en 2020 la commune de Mertzig faisait partie de la section locale de la « Nordstad ».

L’ancienne section de Redange a depuis très longtemps collaboré avec la section de Rambrouch. C’est pour cette raison que la section de Rambrouch avec son nouveau président seront également présentés.

lire plus...
Corinne Cahen

Entretien avec la Ministre de la Famille Corinne Cahen

La plupart du temps, les résidents se sentent bien. Cependant, des personnes âgées me disent tous les jours qu’elles ne veulent plus jamais être enfermées. Je peux très bien comprendre cette situation. Nous ferons donc tout notre possible pour que chacun puisse vivre sa vie de manière indépendante, y compris dans les maisons de retraite et de soins.

lire plus...