Pim Knaff

Pim Knaff est le nouveau président du GECT

Le « Groupement européen de coopération territoriale » entre la France et le Luxembourg est une initiative du Parlement européen visant à renforcer la coopération dans les régions frontalières.

Dans son nouveau rôle de président du GECT, l’échevin de la Culture d’Esch, Pim Knaff, se concentrera bien sûr sur l’année de la culture européenne Esch2022. Celle-ci ne concerne pas seulement Esch-Alzette, mais toute la région frontalière, avec la Communauté de communes du Pays Haut Val d’Alzette d’une part de la frontière, et les communes du syndicat communal Prosud d’autre part.

Une autre priorité importante est l’organisation d’une exposition internationale du bâtiment, l’IBA Alzette-Belval, qui présentera des concepts nouveaux et innovants dans le domaine de l’urbanisme, de l’architecture et de la planification territoriale.

De cette manière, des idées créatives seront collectées sur la manière dont cette région frontalière entre le Luxembourg et la France devrait être développée à l’avenir. L’objectif est que les deux côtés de la frontière se rapprochent et approfondissent encore plus leurs relations.

Le GECT couvre une superficie d’environ 170 km2, sur laquelle vivent environ 100.000 habitants. Dans toute l’Europe, il existe environ 20 groupements de ce type.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités

Atert-Wark – la nouvelle section locale du DP au nord du pays

La commune der Mertzig, avec son bourgmestre Mike Poiré, a rejoigné la section locale de Redange et la section de fusion Atert-Wark s’est formée. Jusqu’en 2020 la commune de Mertzig faisait partie de la section locale de la « Nordstad ».

L’ancienne section de Redange a depuis très longtemps collaboré avec la section de Rambrouch. C’est pour cette raison que la section de Rambrouch avec son nouveau président seront également présentés.

lire plus...
Corinne Cahen

Entretien avec la Ministre de la Famille Corinne Cahen

La plupart du temps, les résidents se sentent bien. Cependant, des personnes âgées me disent tous les jours qu’elles ne veulent plus jamais être enfermées. Je peux très bien comprendre cette situation. Nous ferons donc tout notre possible pour que chacun puisse vivre sa vie de manière indépendante, y compris dans les maisons de retraite et de soins.

lire plus...