Reclassement de Rindschleiden en une zone verte?

Selon un article de presse récent, le ministère de l'Environnement aurait proposé de reclasser l'ensemble du village de Rindschleiden en une zone verte. Le député du DP André Bauler a demandé quelles étaient les raisons de cette décision et quelles en pourraient être les conséquences, notamment en ce qui concerne d'éventuelles demandes de dommages.

« Selon un article de presse récent, le ministère de l’Environnement aurait proposé à la commune de Wahl de reclasser, dans le cadre de la réorganisation de son plan d’aménagement général (PAG), le village de Rindschleiden en zone verte.

Voilà pourquoi j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

  • Madame la Ministre peut-elle fournir des détails concernant les raisons de cette proposition de reclassement ?
  • Madame la Ministre peut-elle informer sur d’autres localités ou lieux-dits du pays qui seront ou pourraient être reclassés en zone verte ? Quelles seraient les motivations du ministère de suggérer aux communes concernées une pareille révision de leur PAG ?
  • Madame la Ministre ne craint-elle pas que la ou les communes visées risqueraient, dans ce cas précis, de se voir confrontées à des revendications de dommages-intérêts de la part des propriétaires concernés ? »

Réponse

Selon un article de presse récent, le ministère de l’Environnement aurait proposé à la commune de Wahl de reclasser, dans le cadre de la réorganisation de son plan d’aménagement général (PAG), le village de Rindschleiden en zone verte.

  1. Madame la Ministre peut-elle fournir des détails concernant les raisons de cette proposition de reclassement ?

Toute la localité de Rindschleiden est classée dans le PAG en vigueur en tant que « zone de protection du site » conformément à l’article 8a du règlement sur les bâtisses de la commune de Wahl. Selon la partie écrite, la « zone de protection du site » constitue une zone destinée à rester libre vu qu’elle a « pour but la sauvegarde et la protection du site. Elle est caractérisée par l’interdiction de bâtir. » De ce fait, les terrains à Rindschleiden font partie de la zone verte selon le PAG actuel en vigueur. Il ne s’agit donc pas d’un reclassement en zone verte. Bien au contraire, selon le projet de PAG qui a été soumis pour avis, l’autorité communale de Wahl souhaite classer une partie des surfaces de la localité de Rindschleiden en zone destinée à être urbanisée (zone de bâtiments et d’équipement publics – BEP). Dans l’avis du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable (MECDD) du 28 juillet 2021 au sujet du projet de PAG de la commune de Wahl, la commune de Wahl a été informé qu’une approbation de la prédite proposition de classement n’est pas envisageable, e.a., au vu de la situation paysagère exceptionnelle du lieu. Par ce même avis, il a été recommandé à l’autorité communale de développer un projet plus concret pour mieux cadrer la définition du zonage et des potentialités de développement urbanistique de la localité. En outre, il a été recommandé de le faire par le biais d’une modification ponctuelle du PAG, alors qu’il serait difficile d’intégrer une telle démarche dans la refonte globale du PAG, qui est déjà très avancée.

  •  Madame la Ministre peut-elle informer sur d’autres localités ou lieux-dits du pays qui seront ou pourraient être reclassés en zone verte ? Quelles seraient les motivations du ministère de suggérer aux communes concernées une pareille révision de leur PAG ?

D’une manière générale, le MECDD ne demande pas que des localités ou lieux-dits, soient reclassés en zone verte quand ces lieux constituent des zones destinées à être urbanisées dans le PAG en vigueur.

Néanmoins, il se peut que le MECDD recommande à l’autorité communale de reclasser des fonds précis, étroitement délimités, en zone verte lorsque la valeur écologique de ces terrains rend une urbanisation de facto impossible.

Ces recommandations trouvent leur origine dans les objectifs de la loi du 18 juillet 2018 concernant la protection de la nature et des ressources naturelles, à savoir des raisons importantes de protection de la nature (p.ex. incidences significatives sur une zone Natura 2000, fonctionnalité essentielle d’une surface dans le maillage des biotopes ou en tant qu’habitat pour une/des espèces particulièrement protégées difficile/impossible à compenser,…) et de protection des paysages (p.ex. topographie complexe, fragmentation éco-paysagère,…). Il se peut également que des motifs de sécurité soient invoqués (p.ex. exposition à des risques naturels…). Il importe de souligner qu’il s’agit de suggestions et que seule l’autorité communale peut prendre l’initiative de procéder à un tel reclassement.

  • Madame la Ministre ne craint-elle pas que la ou les communes visées risqueraient, dans ce cas précis, de se voir confrontées à des revendications de dommages-intérêts de la part des propriétaires concernés ?

Il est évident qu’en pareil cas ce risque existe. C’est pourquoi un tel reclassement doit être bien préparé et solidement motivé. En pratique, il faut constater que les reclassements de terrains en zone verte pour réorienter le développement urbanistique d’une localité ou pour en atténuer les incidences environnementales sont rares. Généralement, les reclassements en zone verte opérés par les autorités communales ne visent qu’une mise en cohérence de certaines limites de zones destinées à être urbanisées par rapport à l’existant. Souvent ces redressements sont proposés sur base d’un accord commun entre la commune et les propriétaires concernés ou en échange pour une extension de la zone à un autre endroit.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Est-ce que la présence de la punaise diabolique a déjà été confirmée au Luxembourg ?

La punaise diabolique bambou est un insecte envahissant originaire d’Asie qui cause de nombreux maux de tête aux viticulteurs, producteurs de fruits et légumes. Ces punaises peuvent effectivement causer de très gros dégâts dans les vignes, les vergers ou les jardins potagers. Les membres du DP André Bauler et Gusty Graas ont demandé aux ministres concernés si ces insectes s’étaient déjà propagés au Luxembourg et si des dégâts avaient déjà été détectés dans les cultures.

lire plus...

Quel support pour la minorité Hazara persécutée en Afghanistan ?

Selon une investigation de la chaîne d’information BBC, la minorité Hazara serait à nouveau persécuté par les talibans en Afghanistan. Sous le prétexte d’y habiter illégalement, des centaines de personnes sont actuellement expulsées de leur maison. Notre député Gusty Graas a demandé au Ministère des Affaires étrangères et européennes si, à l’instar des missions lors de la prise de pouvoir des talibans, des interventions sont prévues afin de venir au secours à cette communauté et quelle sera la position du Gouvernement taliban au sein des Nations Unies.

lire plus...

Pour quand la disparition de la barrière ferroviaire à Diekirch gare?

Il y a un an, le ministre de la Mobilité a annoncé un réaménagement complet du quartier devant la gare de Diekirch, avec notamment la disparition de la barrière ferroviaire et la création d’un pôle d’échange. Le député du DP André Bauler a donc demandé où en étaient les études de faisabilité et quand les travaux pourraient commencer.

lire plus...

Qu’en est-il de la validité de la vaccination contre la Covid-19 ?

Certains pays limitent la validité de la vaccination contre la Covid-19 pour l’entrée sur le territoire. Pour les personnes qui ont été vaccinées au début de l’année, la validité de la vaccination expirera donc bientôt. Les députés du Parti démocratique Claude Lamberty et Carole Hartmann ont demandé aux ministres responsables si le Luxembourg prévoit également une telle limite de validité et ce qui peut être fait au niveau européen.

lire plus...