Daliah Scholl - Presidentin DP-Süden

Spotlight : Daliah Scholl

Cette fois au Spotlight: Daliah Scholl, nouvelle présidente du DP Sud.

De formation flûtiste, c’est pour le première fois qu’une femme se retrouve à la tête du DP Sud. Présidente de la section Esch depuis 2011, Daliah Scholl est également membre du conseil municipal depuis les dernières élections.

Quelle est sa motivation pour faire de la politique? Quelles sont ses priorités? Et comment veut-elle préparer les sections du sud pour la super année électorale 2023? Nous lui en avons parlé.

Daliah Scholl

Daliah, tu es depuis longtemps politiquement actif à Esch et dans le Sud. Comment est-ce arrivé?

DS: Je viens d’un milieu très artistique et libéral. Ma mère et mon grand-père étaient des artistes indépendants, mon père était un architecte indépendant. Ensuite, il y a les influences multiculturelles très diverses avec lesquelles j’ai grandi. Ma mère est d’origine italienne, je suis moi-même née en Inde, le district dans lequel nous vivions a la plus forte proportion d’étrangers à Esch.

Des valeurs telles que la diversité, la liberté et le libre développement des êtres humains font donc partie de ma vie depuis mon plus jeune âge et façonnent mon engagement encore aujourd’hui. Il est important pour moi de s’impliquer lorsque on souhaite changer les choses. Par-dessus tout, davantage de femmes devraient s’engager en politique. J’ai une fille et je veux lui aussi être un exemple. Pensée critique, lutter pour ses idées, façonner activement la société, au lieu d’être simplement passive. Je veux lui montrer que je m’engage pour ce qui me tient à cœur.

« Il est important pour moi de s’impliquer lorsque on souhaite changer les choses. »

Daliah Scholl

Quelles sont tes priorités politiques pour lesquelles tu t’engages?

Ma principale préoccupation est la liberté personnelle qui est la condition nécessaire pour tout développement personnel. Nos enfants doivent apprendre cela dès le début, ce n’est qu’alors qu’ils pourront devenir des adultes libres et responsables. L’éducation est la clé ici, surtout pour nous en tant que parti libéral. Ces dernières années, Claude Meisch a accompli un travail très précieux en promouvant la diversité dans l’éducation, l’égalité des chances et l’inclusion dans les écoles.

Quelles sont les forces dans le Sud et quels sont les grands défis pour les années à venir?

Le Sud n’est souvent pas aussi visible que les autres régions, mais souvent c’est injustifié. Le Sud est une région très dynamique qui a beaucoup à offrir. Que ce soit la diversité culturelle et linguistique, le patrimoine industriel ou la belle nature que l’on a généralement juste à côté. Mais le Sud est bien plus. Il a un grand potentiel: dans la recherche, dans les soins de santé, dans le logement, dans l’artisanat. Nous devons utiliser ce potentiel pour développer notre région, afin également d’offrir de nouvelles perspectives et une meilleure qualité de vie à nos citoyens, ceci dans le cadre d’un développement plus durable de nos villes.

Bien sûr, la culture joue également un rôle très important pour moi. Avec Esch2022, nous avons une occasion unique de mettre en valeur les atouts de la région et d’utiliser l’élan positif de ce projet, même au-delà de 2022.

Quels sont tes projets pour le DP Sud dans les années à venir, notamment en vue de l’échéance de 2023?

C’est bien sûr un grand plaisir et un honneur pour moi de pouvoir reprendre cette tâche. Mon prédécesseur, Max Hahn, a fait un très bon travail ces dernières années, et je voudrais continuer dans la même trajectoire. Je souhaite aller dans les sections locales, rechercher des échanges et engager activement la base pour développer des idées concrètes. Nos membres sont la force de notre parti, c’est pourquoi ils devraient également contribuer à préparer les échéances les plus importantes. En tout cas, j’ai hâte de revoir bientôt nos membres en personne, ce qui m’a beaucoup manqué au cours des derniers mois.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités

Atert-Wark – la nouvelle section locale du DP au nord du pays

La commune der Mertzig, avec son bourgmestre Mike Poiré, a rejoigné la section locale de Redange et la section de fusion Atert-Wark s’est formée. Jusqu’en 2020 la commune de Mertzig faisait partie de la section locale de la « Nordstad ».

L’ancienne section de Redange a depuis très longtemps collaboré avec la section de Rambrouch. C’est pour cette raison que la section de Rambrouch avec son nouveau président seront également présentés.

lire plus...
Corinne Cahen

Entretien avec la Ministre de la Famille Corinne Cahen

La plupart du temps, les résidents se sentent bien. Cependant, des personnes âgées me disent tous les jours qu’elles ne veulent plus jamais être enfermées. Je peux très bien comprendre cette situation. Nous ferons donc tout notre possible pour que chacun puisse vivre sa vie de manière indépendante, y compris dans les maisons de retraite et de soins.

lire plus...