Wéi geet et mat de Refugiéen a Bosnien-Herzegowina virun?

D'Flüchtlinge vum Camp Lipa a Bosnien Herzegowina sinn zanter Méint ouni Waasser, Elektresch, Heizung an Zelter. An dëst obwuel alternativ Méiglechkeete fir e wanterfesten Ënnerdaach bestinn. Déi vun hinnen, déi probéieren hire Wee iwwer d'Grenz ze maachen, gi vun der kroatescher Police ënner Uwendung vu Gewalt zeréckgeschéckt. Déi Deputéiert Gilles Baum a Gusty Graas hu nogefrot wat gemaach gëtt fir dës Mënschen virun der Wanterkeelt ze schützen.

« Leurs conditions de vie étant déjà désastreuses, le temps hivernal rend la situation pour les réfugiés de l’ancien camp Lipa au nord de la Bosnie-Herzégovine davantage insupportable. En l’absence d’électricité, d’eau courante et de chauffage, et avec les températures en baisse, les personnes sur place courent le risque de mourir d’hypothermie.

Dû à des différends entre les autorités de Sarajevo et la ville de Bihac, les migrants avaient été expulsés du camp de ‘Bira’, camp mieux adapté aux conditions d’hiver non loin de Bihac.

Les réfugiés tentant la traversée vers l’Union européenne par la frontière croate sont victimes de violences inhumaines et font l’objet des ‘push back’ illégaux de la part des policiers croates. Les autres se retrouvent de retour dans l’ancien camp de Lipa qui, lors de son évacuation par l’OIM, l’Organisation internationale pour les migrations, avait été ravagé par un feu en décembre 2020.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  • Selon ‘Human Rights Watch’, la Bosnie-Herzégovine s’appuie sur son accord bilatéral avec la Croatie. L’organisation se réfère à l’accord avec la Communauté européenne concernant la réadmission des personnes en séjour irrégulier, spécifiquement à l’article 3, point b) en relation avec la réadmission des ressortissants des pays tiers et des apatrides. Est-il correct que la Bosnie-Herzégovine se base sur cet article dans la situation actuelle ? Cet article s’applique-t-il également pour les crises migratoires ?
  • Que fait l’Union européenne pour assister les autorités de Sarajevo à résoudre les différends avec la ville de Bihac au nord du pays afin d’héberger les réfugiés dans le camp de Bira ? Monsieur le Ministre prévoit-il de discuter cette problématique lors d´une prochaine réunion avec ses homologues européens ?
  • La Charte humanitaire du Luxembourg reconnaît le caractère de plus en plus prolongé des déplacements forcés et s’engage à prendre les mesures opérationnelles pour répondre aux besoins des personnes déplacées. Est-ce que le Luxembourg soutiendra les réfugiés en Bosnie-Herzégovine et de quelle façon ?
  • Selon FRONTEX, des abus aux frontières croates n’ont pas pu être constatés. Comment l’agence de garde-frontières peut-elle assurer un meilleur contrôle et une assistance aux policiers croates dans cette situation ?
  • Quelles mesures seront prises afin de protéger les réfugiés de l’hypothermie ? »

Äntwert

Bosnien-Herzegowina stäipt sech op hire bilateralen Akkord mat Kroatien an der europäescher Communautéit, iwwer d’Readmissioun vu Persounen am Fall vun engem onreegelméissegen Openthalt. Direkt nodeems de Camp Lipa zougemaach ginn ass, huet d‘europäesch Unioun an den Diskussioune vill Drock op d’Vertrieder vu Bosnien-Herzegowina an déi verschidden Autoritéite gemaach, fir eng séier Léisung an dëser humanitärer Kris ze fannen. Lëtzebuerg wäert sech wieder un de kollektiven Efforte vun der europäescher Unioun bedeelegen. D’Agente vu FRONTEX hunn e Pouvoir iwwert hier eege Leit, net awer iwwer d’Agente vun de Forces de l’ordre vun de jeeweilege Memberstaaten. D’Mechanismen wäerten awer an Zukunft gestäerkt ginn.

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Blo Luucht

Genuch Personal fir d’Ambulanzen zu Ettelbréck?

D’DP-Deputéiert André Bauler a Max Hahn goufen dorops opmierksam gemaach, datt et zu Ettelbréck de Moment Schwieregkeete gëtt fir d’Ambulanze mat genuch Personal ze besëtzen. An dem Kontext, hunn béid Politiker ënnert anerem bei der Inneministesch nogefrot wéi et mat der Disponibilitéit vu Benevoller ausgesäit.

weiderliesen...

Wéi oft kënnt et bei Schéinheetsagrëff zu Lëtzebuerg zu onerwënschte Niewewierkungen?

Den Interêt un der Schéinheetsmedezin gëtt ëmmer méi grouss. Leider kënnt et awer och ëmmer nees vir, datt Agrëff vu Persounen ouni adequat Ausbildung virgeholl ginn. D’Konsequenz sinn reell Geforen fir d’Patienten. Den DP-Deputéierten Gusty Graas wollt vun den zoustännege Ministeren wëssen, ob et Zuelen zu de Schéinheetsagrëff zu Lëtzebuerg ginn a wéi oft Patienten wéinst onerwënschte Niewewierkungen hu misse behandelt ginn.

weiderliesen...

Wéi eng reell Gefor geet vun neien Zeckenaarten aus?

D’Zeckesaison fänkt nees un an nei Zeckenaarten fannen hire Wee op Lëtzebuerg. Den DP-Deputéierten Gusty Graas huet bei der Gesondheetsministesch nogefrot, wéi eng Krankheeten bis haut no Zeckebëss zu Lëtzebuerg nogewise goufen an ob net nees op méi visibel Manéier zum Sujet sensibiliséiert sollt ginn.

weiderliesen...