What is going to happen to the refugees in Bosnia and Herzegovina?

The refugees in the Lipa camp in Bosnia and Herzegovina have been without access to clean water, electricity, heating and tents for months. And this even though alternative options for more winterproof accommodations exist. Those refugees that try to make their way across the border, are retained by Croatian police by force and subjected to violence before being sent back. MPs Gilles Baum and Gusty Graas asked to find out what is being done to help the people facing these unbearably conditions.

« Leurs conditions de vie étant déjà désastreuses, le temps hivernal rend la situation pour les réfugiés de l’ancien camp Lipa au nord de la Bosnie-Herzégovine davantage insupportable. En l’absence d’électricité, d’eau courante et de chauffage, et avec les températures en baisse, les personnes sur place courent le risque de mourir d’hypothermie.

Dû à des différends entre les autorités de Sarajevo et la ville de Bihac, les migrants avaient été expulsés du camp de ‘Bira’, camp mieux adapté aux conditions d’hiver non loin de Bihac.

Les réfugiés tentant la traversée vers l’Union européenne par la frontière croate sont victimes de violences inhumaines et font l’objet des ‘push back’ illégaux de la part des policiers croates. Les autres se retrouvent de retour dans l’ancien camp de Lipa qui, lors de son évacuation par l’OIM, l’Organisation internationale pour les migrations, avait été ravagé par un feu en décembre 2020.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes :

  • Selon ‘Human Rights Watch’, la Bosnie-Herzégovine s’appuie sur son accord bilatéral avec la Croatie. L’organisation se réfère à l’accord avec la Communauté européenne concernant la réadmission des personnes en séjour irrégulier, spécifiquement à l’article 3, point b) en relation avec la réadmission des ressortissants des pays tiers et des apatrides. Est-il correct que la Bosnie-Herzégovine se base sur cet article dans la situation actuelle ? Cet article s’applique-t-il également pour les crises migratoires ?
  • Que fait l’Union européenne pour assister les autorités de Sarajevo à résoudre les différends avec la ville de Bihac au nord du pays afin d’héberger les réfugiés dans le camp de Bira ? Monsieur le Ministre prévoit-il de discuter cette problématique lors d´une prochaine réunion avec ses homologues européens ?
  • La Charte humanitaire du Luxembourg reconnaît le caractère de plus en plus prolongé des déplacements forcés et s’engage à prendre les mesures opérationnelles pour répondre aux besoins des personnes déplacées. Est-ce que le Luxembourg soutiendra les réfugiés en Bosnie-Herzégovine et de quelle façon ?
  • Selon FRONTEX, des abus aux frontières croates n’ont pas pu être constatés. Comment l’agence de garde-frontières peut-elle assurer un meilleur contrôle et une assistance aux policiers croates dans cette situation ?
  • Quelles mesures seront prises afin de protéger les réfugiés de l’hypothermie ? »

Answer

Bosnia and Herzegovina draw upon their bilateral agreement with Croatia in the EU regarding the readmission of persons in the case of an irregular stay. Immediately after camp Lipa was shut down, the European Union put considerable pressure on the representatives of the Bosnia and Herzegovina government and the various authorities in order to find a speedy solution to this humanitarian crisis. Luxembourg will continue to participate in the collective efforts of the European Union. The FRONTEX agents only have authority over their own personnel, not however over the security forces of the respective member states. The mechanisms are however to be strengthened in the future.

Would you like this parliamentary question to be translated into English?

Share:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

More parliamentary questions

Spotlight on property business professionals

Along with the growing demand on the housing market, the number of real estate agencies in Luxembourg has also sharply increased. In this context, our deputy André Bauler has asked the responsible ministers about the average value-added generated by the real estate industry and the number of insolvencies declared in recent years.

read more...

Has the presence of the stink bug already been confirmed in Luxembourg?

The stink bug is an invasive insect native to Asia that causes many headaches for winegrowers, fruit and vegetable producers. These bugs can indeed cause very serious damage in vines, orchards or vegetable gardens. DP MPs André Bauler and Gusty Graas asked the ministers concerned whether these insects had already spread in Luxembourg and whether damage had already been detected in crops.

read more...