Des modifications de la loi sur les archivages sont-elles prévues ?

Ce n'est que depuis 2018 qu'il existe une véritable base légale pour l'archivage des documents au Luxembourg. Cependant, la limitation à 100 ans de la période de déclaration n'a pas changé à ce jour. À ce sujet, notre député André Bauler pose quelques questions au ministre en charge, notamment sur l'éventuelle adaptation de ces délais à ceux en vigueur en Belgique.

„Zanter 2018 huet Lëtzebuerg en Archivgesetz. Dat ass eng exzellent Saach, well mer virun dësem Datum keng ëmfaassend juristesch Basis haten, déi den Archivage vun Dokumenter gereegelt huet. Wéi mer um Gesetz geschafft hunn, gouf et eng Rëtsch Diskussioune rondrëm d’Kommunikatiounsfriste vu perséinlechen Daten. Säit 1800 leien dës Delaie bei 100 Joer am Etat civil. 2018 huet dorunner näischt dierfe geännert ginn. Dat war de politesche Choix vun der deemoleger Regierung.

An eisen Nopeschlänner ass dat awer manner streng. Sou sinn d’Fristen an Däitschland folgendermoossen organiséiert: 110 Joer fir Gebuertsakten, 80 Joer fir Hochzäitsakten an 30 Joer fir Stierfakten. A Frankräich sinn et 75 Joer fir Gebuerts- an Hochzäitsakten, dofir awer keng fir Stierfakten. An der Belsch sinn d’Delaien déi folgend: 100 Joer fir Gebuertsakten, 75 Joer fir Hochzäitsakten a 50 Joer fir Stierfakten.

Chercheuren an Historiker wieren hei am Land zefridden, wa mer eis Delaie wéinstens deene vun der Belsch géifen upassen. Si sinn och schonn e puer Mol bei der Regierung intervenéiert, ma et huet sech bis ewell näischt gedoen.

An deem Kontext wollt ech der Madamm Kultur- a Justizministesch folgend Froe stellen:

  1. Ginn et mëttlerweil Iwwerleeunge fir eis aktuell Delaien deene vun eise belschen Noperen unzepassen an den Artikel 43 am Code civil ofzeänneren? Gouf et an deem Sënn scho Gespréicher mat betraffene Familljefuerscher oder Vereenegungen, déi sech op deem Gebitt engagéieren an auskennen, also op genealogeschem Plang mat Method a System ënnerwee sinn an net scheie fir mat der Uni zesummenzeschaffen?
  2. Huet d’Madamm Ministesch eventuell scho virgesinn, fir Ännerungen an deem Sënn virzehuelen an nei Delaien anzeféieren?
  3. Wieren déi nei Dateschutzbestëmmungen eventuell d’Ursaach fir keng Upassunge virzehuelen?“ 

Réponse

La Ministre de la Culture et de la Justice note dans sa réponse que l’article 45 du code civil détermine les délais de communication du registre de l’état civil. Pour l’accès aux archives à des fins de recherche scientifique, on envisage d’adapter les délais. Lors de la prochaine révision du Code civil ou de la loi sur les archives, un ajustement serait possible, explique la Ministre. Avec la nouvelle loi de la protection des données, les délais devront être adaptés afin qu’aucune personne vivante ne soit affectée.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

La vallée de la Moselle sera-t-elle inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

L’association « Weltkulturerbe Moseltal » est sur le point de déposer une candidature pour l’inscription de la vallée de la Moselle au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les viticulteurs allemands ne sont cependant pas enthousiastes, car il est prévu qu’ils seront contraints de cultiver leurs vignobles en terrasses exclusivement selon la méthode traditionnelle dite « Einzelpfahlerziehung ». Le membre du DP Gusty Grass a demandé au ministre en charge de la candidature à quel stade en était la candidature et si le ministre de la viticulture avait déjà contacté les viticulteurs luxembourgeois pour leur demander ce qu’ils pensaient de la nouvelle restriction.

lire plus...
Covid Test

Utilisation des tests sérologiques au Luxembourg

Des tests sérologiques permettent de déterminer si une personne a été infectée par le virus Sars-CoV-2 dans le passé et si elle a formé des anticorps contre cette infection. Cependant, un test sérologique négatif, quelques mois après un test PCR positif, soulève la question si le test PCR était faussement positif. Sur cette question, le député du DP Gusty Graas a voulu savoir de la part de la ministre de la Santé, entre autres, combien de tests sérologiques ont déjà été effectués et s’il existe des informations sur les tests PCR faussement positifs.

lire plus...