Search
Generic filters

Informations actuelles sur le Fonds de compensation (FDC)

Fin septembre 2017, le gouvernement a présenté un projet pilote dans lequel le "Fonds de compensation (FDC)" a été encouragé à accroître son engagement en faveur de la création de logements de location abordables. Les députés du DP André Bauler et Max Hahn ont voulu savoir du ministre responsable quel est l'avancement du projet à Grevenmacher et quels sont les efforts du FDC depuis l'automne 2017 pour créer des logements de location abordables.

« Fin septembre 2017, le gouvernement avait présenté un projet pilote encourageant le Fonds de compensation (FDC) à s’engager davantage dans le développement du parc immobilier locatif abordable. 

Une première opportunité d’investissement s’étant en effet présentée à Grevenmacher, le gouvernement comptait jadis développer ainsi un «nouveau modèle» en parlant même de «changement de paradigme».

C’est pourquoi nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale et à Monsieur le Ministre du Logement :

−  Monsieur le Ministre du Logement peut-il informer sur l’avancement, voire la finalisation du projet immobilier à Grevenmacher?

−  Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale peut-il informer sur les montants engagés par le Fonds de compensation, depuis automne 2017, dans le développement du parc immobilier locatif abordable au Grand-Duché de Luxembourg? Jusqu’à concurrence de quel pourcentage de ses avoirs, le FDC serait-il disposé à investir dans le logement locatif à coût abordable?

− Messieurs les Ministres peuvent-ils présenter, le cas échéant, des projets immobiliers analogues réalisés entretemps ou à réaliser dans un avenir proche? »

Äntfert

Tel que précisé dans la réponse à la question parlementaire n°3002, la stratégie actuelle du Fonds de compensation (FDC) a été définie en 2017 pour une période quinquennale allant de 2018 à 2022. Depuis 2008, le quota réservé à la part immobilier Luxembourg est resté constant en pourcentage, à savoir 5% du total des actifs.

Au cours des dix dernières années, le montant absolu investi dans l’immobilier a évalué comme suit :

2010 : 208,4 millions d’euros

2014 : 247 millions d’euros

2015 : 391 millions d’euros

2019 : 402,8 millions d’euros

Au vu de l’évolution positive des autres actifs qui sont notamment investis à travers la Sicav du FDC, la part relative de l’immobilier, qui volontairement ne fait pas l’objet d’une réévaluation périodique, ne représente aujourd’hui que 1,9% du total des actifs du FDC. Ce quota étant donc bien inférieur au quota stratégique, un investissement supplémentaire d’un ordre de grandeur de 700 millions d’euros serait nécessaire pour atteindre le quota stratégique. Un relèvement de celui-ci au-delà de 5% est donc pour le moment donné peu réaliste et conséquemment pas prévu. 

Le FDC a acquis en juillet 2020 un immeuble résidentiel à 23 appartements sis à Grevenmacher de la part du Fonds du logement agissant en tant que promoteur social et par après en tant que bailleur social pour la gestion des logements et des revenus locatifs. Actuellement, le FDC est en train de construire la Cité de la sécurité sociale dont le développement se fera en deux phases. La première phase sera terminée en 2023 alors que la deuxième phase s’achèvera en 2027.

Un projet en phase d’étude actuelle consiste dans l’urbanisation du terrain abritant l’Office des assurances sociales situé route d’Esch à Luxembourg dans le cadre du Plan d’aménagement particulier «Nei Hollerich».  Suivant l’état actuel des études, il est prévu d’affecter 41% de la surface au logement, dont une partie sera réservée à des logements à loyer abordable, et 59% aux commerces/bureaux.

Un autre projet en phase de pré-étude se situe sur un terrain de plusieurs hectares au nord du pays. Ce projet est à voir dans le cadre de la réalisation de la « Nordstad ». La surface constructible brute s’élève prévisionnellement à 80.100 m2 dont 42.900 m2 destinés au logement. De cette surface, une partie est également destinée au logement à loyer abordable.

Ainsi, l’ensemble de ces projets permet la création de quelque 660 logements endéans 10 ans.

Les développements immobiliers seront réalisés soit en maîtrise d’ouvrage interne soit en collaboration avec un autre acteur du secteur public.

A noter que dans le cadre de l’immobilier d’habitation, le FDC est le deuxième actionnaire de la SNHBM dont le champ d’action couvre à côté de la construction elle-même, la recherche et l’acquisition de terrains à bâtir, la gestion d’un parc locatif, l’élaboration de PAP, etc. La SNHBM prévoit de construire 300 logements par année.

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Restauration du château d’Erpeldange?

Le député du DP André Bauler a appris que le château d’Erpeldange, propriété de l’État, aurait été classé monument national et serait bientôt restauré. Dans ce contexte, il a demandé des informations supplémentaires aux ministres concernés.

lire plus...

Réforme RGTR : De quelle manière le Ministère entend-il rétablir l’attractivité des lignes de bus 110 et 111 ?

Suite à la réforme RGTR, les lignes de bus 110 et 111 auraient perdu considérablement en attractivité, de façon que beaucoup de personnes de la région préféreraient de nouveau leur voiture individuelle. C’est pourquoi la députée du DP Carole Hartmann a demandé au ministre responsable comment il entend remédier à cette situation et rendre ces lignes plus attractives.

lire plus...