Aktuell Informatiounen zum Fonds de compensation (FDC)

Enn September 2017, huet d'Regierung e Pilotprojet virgeluecht, an dem de Fonds de compensation (FDC) encouragéiert gouf, sech d'Avantage fir d'Schafe vun abordabele Locatiounswunnengen ze engagéieren. D’DP-Deputéiert André Bauler a Max Hahn hunn an dem Sënn beim den zoustännege Ministeren nogefrot, wéi den Avancement vum Projet zu Gréiwemaacher ausgesäit a wat fir eng Montante säit Hierscht 2017 vum FDC engagéiert goufe fir bezuelbar Locatiounswunnengen ze schafen.

« Fin septembre 2017, le gouvernement avait présenté un projet pilote encourageant le Fonds de compensation (FDC) à s’engager davantage dans le développement du parc immobilier locatif abordable. 

Une première opportunité d’investissement s’étant en effet présentée à Grevenmacher, le gouvernement comptait jadis développer ainsi un «nouveau modèle» en parlant même de «changement de paradigme».

C’est pourquoi nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale et à Monsieur le Ministre du Logement :

−  Monsieur le Ministre du Logement peut-il informer sur l’avancement, voire la finalisation du projet immobilier à Grevenmacher?

−  Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale peut-il informer sur les montants engagés par le Fonds de compensation, depuis automne 2017, dans le développement du parc immobilier locatif abordable au Grand-Duché de Luxembourg? Jusqu’à concurrence de quel pourcentage de ses avoirs, le FDC serait-il disposé à investir dans le logement locatif à coût abordable?

− Messieurs les Ministres peuvent-ils présenter, le cas échéant, des projets immobiliers analogues réalisés entretemps ou à réaliser dans un avenir proche? »

Äntfert

Tel que précisé dans la réponse à la question parlementaire n°3002, la stratégie actuelle du Fonds de compensation (FDC) a été définie en 2017 pour une période quinquennale allant de 2018 à 2022. Depuis 2008, le quota réservé à la part immobilier Luxembourg est resté constant en pourcentage, à savoir 5% du total des actifs.

Au cours des dix dernières années, le montant absolu investi dans l’immobilier a évalué comme suit :

2010 : 208,4 millions d’euros

2014 : 247 millions d’euros

2015 : 391 millions d’euros

2019 : 402,8 millions d’euros

Au vu de l’évolution positive des autres actifs qui sont notamment investis à travers la Sicav du FDC, la part relative de l’immobilier, qui volontairement ne fait pas l’objet d’une réévaluation périodique, ne représente aujourd’hui que 1,9% du total des actifs du FDC. Ce quota étant donc bien inférieur au quota stratégique, un investissement supplémentaire d’un ordre de grandeur de 700 millions d’euros serait nécessaire pour atteindre le quota stratégique. Un relèvement de celui-ci au-delà de 5% est donc pour le moment donné peu réaliste et conséquemment pas prévu. 

Le FDC a acquis en juillet 2020 un immeuble résidentiel à 23 appartements sis à Grevenmacher de la part du Fonds du logement agissant en tant que promoteur social et par après en tant que bailleur social pour la gestion des logements et des revenus locatifs. Actuellement, le FDC est en train de construire la Cité de la sécurité sociale dont le développement se fera en deux phases. La première phase sera terminée en 2023 alors que la deuxième phase s’achèvera en 2027.

Un projet en phase d’étude actuelle consiste dans l’urbanisation du terrain abritant l’Office des assurances sociales situé route d’Esch à Luxembourg dans le cadre du Plan d’aménagement particulier «Nei Hollerich».  Suivant l’état actuel des études, il est prévu d’affecter 41% de la surface au logement, dont une partie sera réservée à des logements à loyer abordable, et 59% aux commerces/bureaux.

Un autre projet en phase de pré-étude se situe sur un terrain de plusieurs hectares au nord du pays. Ce projet est à voir dans le cadre de la réalisation de la « Nordstad ». La surface constructible brute s’élève prévisionnellement à 80.100 m2 dont 42.900 m2 destinés au logement. De cette surface, une partie est également destinée au logement à loyer abordable.

Ainsi, l’ensemble de ces projets permet la création de quelque 660 logements endéans 10 ans.

Les développements immobiliers seront réalisés soit en maîtrise d’ouvrage interne soit en collaboration avec un autre acteur du secteur public.

A noter que dans le cadre de l’immobilier d’habitation, le FDC est le deuxième actionnaire de la SNHBM dont le champ d’action couvre à côté de la construction elle-même, la recherche et l’acquisition de terrains à bâtir, la gestion d’un parc locatif, l’élaboration de PAP, etc. La SNHBM prévoit de construire 300 logements par année.

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Prisong Mauer Iwwerwaachung

Wéi geschützt sinn d’Giischtercher am Prisong virun Attacken?

D’Situatioun vun de Giischtercher am Prisong ass keng einfach. Verbal Attacken gehéieren zu hirem Alldag, an och kierperlech Attacken a seriö Menacen kommen ëmmer méi heefeg vir. Wéi gëtt d’Personal bannent de Prisongsmauere geschützt? Wéi vill Attacke gouf et an de leschte Joren? A wéi kënnen sech d’Giischtercher och viru Menace wieren ? Eis Deputéiert Claude Lamberty a Max Hahn hu bei den zoustännege Ministeren nogefrot.

weiderliesen...

Wéi vill Bëschbränn goufen et an de leschte Joer zu Lëtzebuerg?

Eng vun de Konsequenze vum Klimawandel ass, dass wéinst de méi héijen Temperaturen a verlängerten Drécheperioden de Risiko vu Bëschbränn an d’Luucht geet. Den DP-Deputéierten André Bauler huet dowéinst nogefrot, wéi vill Bëschbränn et an de leschte Joer gouf a wéi de CGDIS sech op eng méiglech Heefung vun deem Phänomeen preparéiert.

weiderliesen...