La sortie de crise

Les vaccins sont notre meilleure arme contre le Covid-19. Ils sont la solution la plus efficace pour éviter un automne et un hiver durs.

De nombreux habitants ont déjà été vaccinés complètement. Ils ont tous pris leurs responsabilités – pour eux-mêmes et pour leurs semblables. Les effets positifs des vaccins sont également évidents dans les hôpitaux et au niveau du nombre des décès.

Et pourtant, un citoyen sur quatre dans ce pays n’a pas encore été vacciné. La majorité des personnes nouvellement infectées ne sont pas vaccinées. Une très grande proportion de patients dans les unités de soins intensifs et les hôpitaux ne sont pas non plus vaccinés. De plus, le vaccin protège contre une évolution grave de la maladie.

Au Luxembourg il n’y a pas d’obligation de vaccination. La décision de vacciner reste un choix individuel. Or, le gouvernement a une responsabilité envers le grand public. Pour pouvoir sortir de cette crise, le taux de vaccination doit continuer à augmenter.

Le gouvernement a fait de gros efforts pour rendre les vaccinations aussi accessibles que possible : sans rendez-vous à la salle Victor Hugo ou dans le bus de vaccination, ou auprès de l’un des quelque 250 médecins qui vaccinent dans leur cabinet. Les vaccins sont et restent le meilleur remède contre le Covid-19 !

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Pour une place financière innovante et durable

Dans une « Tribune Libre » diffusée cette semaine à la radio, l’expert financier et conseiller municipal de Schifflange, Jeffrey Drui, s’est exprimé sur les conditions permettant à notre place financière de continuer à jouer son rôle central dans l’économie luxembourgeoise.

lire plus...