Le nouveau président du Comité international

Artur Sosna est né à Olesno, en Pologne et parle sept langues. Il y a neuf ans, il a fondé la Chambre de commerce luxembourgeoise-polonaise. Au sein de la maison d’édition ‘Maison Moderne’, il est responsable de Paperjam & Delano Club. Il aime passer du temps avec ses deux enfants, lire, courir et découvrir de nouveaux pays et cultures.

Pourquoi avez-vous choisi DP ?

J’ai grandi dans un pays communiste et j’en avais marre du système. J’ai toujours été pour la démocratie, la liberté et la liberté de pensée. Ces valeurs sont des principes directeurs forts du DP luxembourgeois.

Comment intéresser les expatriés à la politique luxembourgeoise ?

J’ai passé 15 ans en Allemagne avant de m’installer au Luxembourg, ce qui m’a appris à apprécier la participation politique. Il permet de découvrir une société et d’en faire partie. Il vous permet de comprendre les véritables intérêts, motivations et mentalités de la population locale.

Quelle est votre vision de l’Europe ?

Pour les intéresser, nous devons montrer aux expatriés ce qu’est la politique. Je me sens vraiment européen pour avoir vécu dans trois pays européens et acquis la nationalité des pays où je me suis installé: l’Allemagne et le Luxembourg. L’Europe unie est notre avenir. C’est pourquoi je m’engage auprès du DP International, car nous représentons aussi l’avenir du Luxembourg : ouverture, engagement et inclusion. J’aime l’Europe.

Quelles sont vos ambitions en tant que nouveau président du Comité International ?

Au Luxembourg, près de la moitié des résidents sont des étrangers – et la tendance est à la hausse. Ils devraient devenir une partie plus forte de notre société. Mais comment? Malgré les barrières linguistiques, ils ont des idées, des opinions et veulent faire avancer notre pays. Pour ce faire, ils ont besoin d’une voix. Au « Comité International », nous nous efforçons de canaliser ces voix.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Claude Lamberty

Un paquet de solidarité pour le pays et les gens

Dans sa Tribune Libre à la radio cette semaine, notre secrétaire général Claude Lamberty évoque le paquet de solidarité historique de 830 millions d’euros, sur lequel la Tripartite s’est mis d’accord afin d’apporter aux citoyens et aux entreprises le soutien nécessaire pour traverser la crise actuelle.

lire plus...

Tous unis contre la Russie

Dans sa tribune libre à la radio, notre député Gusty Graas parle des attaques russes contre l’Ukraine et des mesures dont disposent les pays qui veulent défendre la liberté contre le régime de Wladimir Poutine.

lire plus...
Yuriko Backes

Yuriko Backes – la nouvelle ministre des Finances

En tant que ministre des Finances, il est naturel de veiller à ce que nos finances publiques restent solides. En effet, nous voulons préparer notre pays à l’avenir en mettant l’accent sur le développement durable et en investissant dans le développement numérique.

lire plus...

Bureau du Citoyen

Le Premier ministre Xavier Bettel a annoncé à l’automne dernier la formation d’un Bureau du citoyen pour le climat. Tout a commencé fin janvier : lors de la première d’une quinzaine de réunions, les membres ont d’abord été informés de l’état actuel de la politique climatique.

lire plus...