Claude Meisch

Les efforts collectifs ont porté leurs fruits!

« Des chances minimales pour le virus, des chances maximales pour l‘éducation », telle était la devise du ministre de l’Éducation Claude Meisch dès le début de la pandémie. La mise en œuvre du dispositif sanitaire (« Stufeplang »), l’alternance entre l’enseignement à domicile et l’enseignement en présentiel, et le recours à des stations de dépistage mobiles ont permis de réduire considérablement le risque d’infection dans les écoles.

Plus de normalité grâce aux tests rapides volontaires

La reprise des cours en présentiel pour les cycles moyen et supérieur de l’enseignement secondaire est prévue pour le 31 mai 2021. Outre les progrès réalisés en matière de vaccination, c’est surtout l’introduction des autotests qui nous permet de franchir cette étape importante vers plus de normalité. Après les vacances de Pentecôte, chaque élève et enseignant recevra des autotests gratuits qui serviront comme outil de protection complémentaire aux tests PCR et rapides. “L’utilisation à grande échelle de ces tests devrait permettre davantage de cours en face à face, davantage de contacts sociaux et davantage de normalité”, a déclaré le ministre Claude Meisch.

Un système scolaire résistant

Le ministre de l’éducation Claude Meisch a présenté en collaboration avec le LUCET les résultats des dernières Épreuves standardisées du printemps. Contrairement à ce que l’on aurait pu s’attendre face à la situation exceptionnelle, les résultats ne présentent pas de tendances négatives par rapport à 2019. Selon le ministre, cela s’explique par le grand engagement des enseignants, des éducateurs, des parents et des élèves. L’infrastructure numérique et l’initiation systématique des jeunes aux outils numériques auraient également joué un rôle important dans ce contexte.

Afin de combler les lacunes observées dans l’éducation des élèves, le ministre va organiser à nouveau une Summerschool cet été.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Guy Arendt

Une numérisation pour tous

Dans la Tribune Libre du DP, notre député Guy Arendt s’est exprimé cette semaine sur l’importance de l’inclusion numérique au Luxembourg. Cela signifie les efforts qui sont déployés dans ce pays pour que tout le monde puisse entrer dans la nouvelle ère numérique.

lire plus...