Mathis Prost- un nouveau DP-Conseiller au Knuedler

Après le départ de Tania de Jager, Mathis Prost, 42 ans, a repris son poste de conseiller municipal à Luxembourg-ville.

Mathis vit à Gasperich avec sa femme et ses deux enfants. Il travaille comme conseiller juridique pour SES. Pendant son temps libre, il aime la photographie et les promenades.

Pourquoi t’es-tu engagé politiquement et pourquoi avec le DP ?

Mes parents étaient déjà actifs en politique. J’ai donc appris très tôt qu’il est important de s’intéresser à la politique et de participer activement au processus démocratique du pays. De nombreuses personnes n’ont pas la chance de vivre dans un pays où les droits de l’homme sont considérés comme acquis. C’est pourquoi je défends l’idée démocratique, libre et libérale.

Quelles sont tes priorités politiques en tant que conseiller ?

Tout d’abord, la sécurité des citoyens, que j’ai déjà activement promue lors de mes deux premiers mandats de conseiller municipal : je pense notamment à une modification du règlement du service de police. Deuxièmement, la jeunesse : nous devons offrir aux jeunes familles et aux adolescents une ville attrayante. Troisièmement : les finances, car sans argent, nous ne pouvons pas mettre en œuvre des projets pour l’avenir.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans cette ville ?

Notre ville est d’une diversité extraordinaire : multiculturelle, active, propre et attirante. Nous vous offrons tout ce dont vous avez besoin pour vivre une bonne vie. Un inconvénient, cependant, est le niveau des prix des logements. Il faut faire quelque chose à ce sujet au niveau national.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Un soutien important pour la nouvelle direction du DP

Lors du premier congrès national en présentiel depuis 3 ans, les membres réunis au centre Atert à Bertrange dans une salle bondée ont élu une nouvelle direction au niveau national et au niveau des districts. Les membres ont fait preuve d’immense confiance envers les candidats.

lire plus...
Claude Lamberty

Un paquet de solidarité pour le pays et les gens

Dans sa Tribune Libre à la radio cette semaine, notre secrétaire général Claude Lamberty évoque le paquet de solidarité historique de 830 millions d’euros, sur lequel la Tripartite s’est mis d’accord afin d’apporter aux citoyens et aux entreprises le soutien nécessaire pour traverser la crise actuelle.

lire plus...