Pim Knaff

Pas de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle

Il y a peu d’événements qui passionnent autant de monde qu’un championnat d’Europe de football. Un moment où domine le sport – et non la politique.

Et pourtant, une loi hongroise a réussi à mettre au premier plan la politique sociale au détriment du sport. Il ne s’agissait pas de la preuve vidéo ou de la chaîne de trois, mais de l’éclairage arc-en-ciel symbolique de l’Allianz Arena à Munich. En fin de compte, l’UEFA l’a emporté, qui met pourtant toujours le respect et l’antiracisme sur sa bannière.

De quoi parle-t-on ? Le parlement hongrois vient de voter une loi qui interdit la représentation positive de l’homosexualité, de la transsexualité et du changement de genre pour les enfants et les adolescents. En Hongrie donc, seule l’hétérosexualité rentre dans la norme, comme en Russie. Les jeunes ne devraient pas être informés de quoi que ce soit d’autre… ils ne devraient pas en parler à l’école.

Cependant, le Luxembourg et la majorité des membres de l’UE ont clairement fait savoir à la Hongrie ce qu’ils pensent de cette approche. Notre gouvernement, la Belgique et les Pays-Bas, ont lancé une lettre dans laquelle ils s’expriment clairement contre la discrimination de la communauté LGBTI et exigent que les valeurs fondamentales soient respectées en Europe. La majorité des États membres de l’UE ont ainsi déclaré leur solidarité.

La réaction montre que les droits fondamentaux et l’État de droit ne sont pas négociables pour l’Union.

Ces dernières années, beaucoup de choses ont changé pour le mieux en ce qui concerne les droits des personnes homosexuelles et des transgenres. Et pourtant, également au Luxembourg il y a des forces qui regardent ceci d’un mauvais œil.

Pour le DP, il a toujours été évident que personne ne devrait être discriminée en raison de son orientation sexuelle. Notre ADN libéral est là plus que sans équivoque… ici et en Europe.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus d'actualités

Claude Lamberty

Un paquet de solidarité pour le pays et les gens

Dans sa Tribune Libre à la radio cette semaine, notre secrétaire général Claude Lamberty évoque le paquet de solidarité historique de 830 millions d’euros, sur lequel la Tripartite s’est mis d’accord afin d’apporter aux citoyens et aux entreprises le soutien nécessaire pour traverser la crise actuelle.

lire plus...

Tous unis contre la Russie

Dans sa tribune libre à la radio, notre député Gusty Graas parle des attaques russes contre l’Ukraine et des mesures dont disposent les pays qui veulent défendre la liberté contre le régime de Wladimir Poutine.

lire plus...
Yuriko Backes

Yuriko Backes – la nouvelle ministre des Finances

En tant que ministre des Finances, il est naturel de veiller à ce que nos finances publiques restent solides. En effet, nous voulons préparer notre pays à l’avenir en mettant l’accent sur le développement durable et en investissant dans le développement numérique.

lire plus...

Bureau du Citoyen

Le Premier ministre Xavier Bettel a annoncé à l’automne dernier la formation d’un Bureau du citoyen pour le climat. Tout a commencé fin janvier : lors de la première d’une quinzaine de réunions, les membres ont d’abord été informés de l’état actuel de la politique climatique.

lire plus...