Pim Knaff

Pas de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle

Il y a peu d’événements qui passionnent autant de monde qu’un championnat d’Europe de football. Un moment où domine le sport – et non la politique.

Et pourtant, une loi hongroise a réussi à mettre au premier plan la politique sociale au détriment du sport. Il ne s’agissait pas de la preuve vidéo ou de la chaîne de trois, mais de l’éclairage arc-en-ciel symbolique de l’Allianz Arena à Munich. En fin de compte, l’UEFA l’a emporté, qui met pourtant toujours le respect et l’antiracisme sur sa bannière.

De quoi parle-t-on ? Le parlement hongrois vient de voter une loi qui interdit la représentation positive de l’homosexualité, de la transsexualité et du changement de genre pour les enfants et les adolescents. En Hongrie donc, seule l’hétérosexualité rentre dans la norme, comme en Russie. Les jeunes ne devraient pas être informés de quoi que ce soit d’autre… ils ne devraient pas en parler à l’école.

Cependant, le Luxembourg et la majorité des membres de l’UE ont clairement fait savoir à la Hongrie ce qu’ils pensent de cette approche. Notre gouvernement, la Belgique et les Pays-Bas, ont lancé une lettre dans laquelle ils s’expriment clairement contre la discrimination de la communauté LGBTI et exigent que les valeurs fondamentales soient respectées en Europe. La majorité des États membres de l’UE ont ainsi déclaré leur solidarité.

La réaction montre que les droits fondamentaux et l’État de droit ne sont pas négociables pour l’Union.

Ces dernières années, beaucoup de choses ont changé pour le mieux en ce qui concerne les droits des personnes homosexuelles et des transgenres. Et pourtant, également au Luxembourg il y a des forces qui regardent ceci d’un mauvais œil.

Pour le DP, il a toujours été évident que personne ne devrait être discriminée en raison de son orientation sexuelle. Notre ADN libéral est là plus que sans équivoque… ici et en Europe.

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Plus d'actualités

Atert-Wark – la nouvelle section locale du DP au nord du pays

La commune der Mertzig, avec son bourgmestre Mike Poiré, a rejoigné la section locale de Redange et la section de fusion Atert-Wark s’est formée. Jusqu’en 2020 la commune de Mertzig faisait partie de la section locale de la « Nordstad ».

L’ancienne section de Redange a depuis très longtemps collaboré avec la section de Rambrouch. C’est pour cette raison que la section de Rambrouch avec son nouveau président seront également présentés.

lire plus...