Useldeng_Buerg

Promotion du tourisme : quelle stratégie pour la région oueste du Luxembourg ?

Ces dernières années, le gouvernement a mis en place une série de mesures et de projets afin de renforcer les acteurs du secteur touristique luxembourgeois. Le député André Bauler a demandé au ministre compétent des détails sur la promotion des activités de loisirs et de tourisme dans l'ouest du

 « Avec la création de l’Office Régional du Tourisme du Centre et de l’Ouest en mai 2016, un souhait de longue date des acteurs locaux concernés s’est réalisé. En effet, cette structure régionale est censée faciliter le développement et la coordination d’activités touristiques afin de valoriser et de promouvoir le tourisme dans les régions occidentales du pays. 

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Classes Moyennes et du Tourisme : 

  1. Monsieur le Ministre peut-il présenter les priorités stratégiques en matière de la promotion du tourisme dans la région ouest du Grand-Duché de Luxembourg – et plus particulièrement dans le canton de Redange ? 
  2. Qui sont les acteurs et partenaires impliqués dans la réalisation de cette stratégie ? Quels sont les moyens de promotion déployés dans ce contexte ?
  3. Monsieur le Ministre peut-il informer sur le financement de cette stratégie ? Comment le budget étatique alloué au développement d’activités touristiques dans l’ouest du pays a-t-il évolué durant les dernières années ? 
  4. Dans quelle mesure les acteurs régionaux et locaux ont-ils déjà pu bénéficier de la création de l’Office Régional du Tourisme du Centre et de l’Ouest ? Quels changements a-t-on pu observer au niveau des emplois, des revenus et des offres d’activités dans le secteur touristique des régions de l’ouest depuis 2016 ? » 

Äntwert

1.

En amont de la création en date du 2 mai 2016 de l’Office régional du Tourisme du Centre et de l’Ouest asbl, ci-après dénommé « l’ORT », les priorités stratégiques pour l’ORT ont été élaborées dans le cadre d’un processus participatif avec les forces vives du tourisme de la région. Sur base d’études quantitatives et d’entretiens qualitatifs ainsi qu’une série de workshops, un masterplan a pu être dressé qui définissait comme les premières priorités pour l’ORT, de rattraper les autres ORT déjà en place : 

  • en s’appropriant le travail déjà effectué au sein de ces structures jumelles ; 
  • en effectuant un inventaire de l’Offre ; 
  • en travaillant sur la suggestivité et la visibilité interne de l’offre touristique ; 
  • en développant des guidances touristiques ; 
  • et en développant des randonnées pédestres et des randonnées en vélo. 

Sur base de ce qui précède l’ORT a présenté son positionnement pour la région Centre/Ouest autour du concept du « Slow tourisme ». 

2.

 L’ORT compte actuellement 44 membres, dont : 

  • 28 communes ; 
  • 12 asbl touristiques ; 
  • 3 fédérations touristiques ; 
  • et une entreprise privée. 

Outre les membres de l’association, l’ORT collabore avec tous les acteurs régionaux oeuvrant dans le tourisme, que ce soit les hébergements touristiques, les restaurants, les attractions touristiques, les syndicats d’initiatives ou d’autres asbl oeuvrant dans le tourisme et bien évidemment dans le domaine du marketing avec le GIE Luxembourg for Tourism dont il est membre et qui se charge de la promotion de la région à l’étranger. 

En ce qui concerne les moyens de promotion, l’ORT utilise de nombreux canaux : 

  • un site web : www.visitguttland.lu 
  • les réseaux sociaux :
    • Facebook : « Visit Guttland » et « Guttland Trails »; 
    • et Instagram « visitguttland ». 
  • publications
    • Cartes (« Mam Velo am Westen », « Vallée des 7 Châteaux »), 

pour n’en citer que quelques-uns.

D’autres moyens de promotion sont les annonces publicitaires, les publireportages, les communiqués de presse, les vidéos de promotion, et les voyages de presse réalisés en collaboration avec LFT. Avant la pandémie, l’ORT était aussi présent sur des foires ou d’autres types de manifestations pour promouvoir la destination. 

3.

Le financement de l’ORT repose sur plusieurs piliers, dont les cotisations de ses membres et une dotation étatique annuelle. Il est à noter que cette dotation n’a cessé d’augmenter depuis la création de l’ORT : 

2016 2017 2018 2019 2020 2021 (prévision) 
Convention 50.000 € 99.233 € 129.351 € 155.898 € 230.000 € 232.800 €
Enveloppe spéciale « projets » 50.000 € 50.000 € 50.000 € 
TOTAL 50.000 €99.233 € 129.351  205.898280.000 €282.500 € 

4.

L’ORT conseille et supporte les acteurs régionaux dans le développement de leurs projets touristiques et il incite les acteurs régionaux à développer des projets touristiques que ce soit dans le domaine de l’hébergement des attractions ou encore de bureaux d’information touristique. 

Par ailleurs l’ORT développe lui-même des projets touristiques en collaboration avec les acteurs régionaux comme p.ex. des visites guidées., pour assurer que le touriste puisse profiter d’une offre variée et qualitative. 

Etant donné que la professionnalisation du secteur touristique constitue une priorité gouvernementale, l’ORT organise des formations pour les acteurs touristiques. 

L’ORT fait non seulement la promotion des activités touristiques de la région, mais supporte aussi les de ses partenaires dans leurs efforts de promotion en offrant par exemple un photoshooting professionnel ainsi que le tournage d’une vidéo de présentation à tous les hébergements de la région. 

L’ORT offre ensuite aussi un point d’information central pour les visiteurs s’intéressant à la région et assume le rôle de porte-parole touristique de la région au niveau national vis-à-vis de l’organisation de promotion nationale « Luxembourg for Tourism » ainsi que vis-à-vis des différents Ministères. 

Depuis la création de l’ORT, celui-ci coordonne aussi les étudiants mis à disposition par le ministère ayant dans ses attributions le Tourisme dans la région. Ces étudiants représentent un support important pendant la saison d’été aux musées ou points d’informations touristiques régionales généralement gérées par des bénévoles. 

Il n’y a l’heure actuelle pas de chiffres collectés par rapport aux emplois et revenus générés dans le secteur touristique au niveau régional. 

On peut tout de même dire que des hébergements se sont implantés dans la région de l’Ouest depuis la création de l’ORT (p.ex .Péitche Lauer à Useldange et Green & Breakfast à Niederpallen) et d’autres hébergements sont en cours de planification. 

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Une pharmacie va-t-elle s’installer à Bettendorf ?

En 2023, la Ministre de la Santé de l’époque avait refusé d’installer une pharmacie à Bettendorf. Comme la population de la région de Bettendorf ne cesse de croître, le député du DP André Bauler a demandé à la nouvelle Ministre de la Santé si elle reconsidérerait la décision de son prédécesseur. La Ministre de la Santé a-t-elle peut-être déjà été contactée par la commune de Bettendorf et d’autres communes pourraient-elles recevoir une nouvelle pharmacie?

lire plus...

Introduction d’un dépistage du cancer de la peau ?

Depuis 2008, il existe en Allemagne un dépistage du cancer de la peau pour tous les assurés âgés de 35 ans et plus. De nombreux cas de cancer de la peau sont ainsi détectés plus tôt.
Les députés du DP André Bauler et Gilles Baum ont voulu savoir de la Ministre de la Santé comment les chiffres du cancer de la peau ont évolué ici dans le pays depuis 2013, si un tel dépistage serait également utile au Luxembourg et pourquoi seuls les chiffres du mélanome (cancer noir de la peau) sont collectés.

lire plus...
Kanner App Bildung

Réaffectation des enseignants de l’enseignement fondamental dans leur commune

Les députés du DP Gilles Baum et Barbara Agostino ont posé des questions au Ministre de l’Éducation national concernant la réaffectation des enseignants de l’enseignement fondamental dans leur commune. Ils voulaient notamment savoir combien de postes ont été publiés sur la liste 1bis ces 5 dernières années, quel est l’approche concernant la priorisation des candidats et, de manière générale, si la nomination pour la liste 1 par les communes est toujours de mise.

lire plus...

Hélicoptères de sauvetage au Centre Hospitalier du Nord

Les députés du DP André Bauler et Gusty Graas ont posé des questions à la Ministre de la Santé et au Ministre de l’Intérieur concernant les hélicoptères de sauvetage fréquemment utilisés ces dernières années au Centre Hospitalier du Nord. Ils voulaient notamment savoir comment est réglé le financement, combien de fois ils ont été utilisés au-delà des frontières du pays et s’il est prévu à moyen terme de trouver un nouvel emplacement pour les hélicoptères.

lire plus...