Quel est le taux de réponse moyen aux invitations envoyées dans le cadre du programme de dépistage «Large Scale Testing»?

Alors que la deuxième phase du programme de dépistage à grande échelle expire le 24 mars 2021, le gouvernement vient d'annoncer qu'une troisième phase sera lancée d'ici le 15 mars 2021 et s'achèvera le 15 juillet 2021. Dans ce contexte, la députée Carole Hartmann aimerait savoir de la part du ministre de la Santé, quel est le taux de réponse moyen aux invitations envoyées dans le cadre du programme de dépistage «Large Scale Testing»?

« Depuis le 24 février 2020, plus de 1,8 million de tests de dépistage ont été réalisés au Luxembourg, dont un million dans le cadre du programme de dépistage “Large Scale Testing”.

La deuxième phase du programme de dépistage à large échelle venant à échéance le 24 mars 2021, le gouvernement vient d’annoncer qu’une troisième phase sera lancée au plus tard le 15 mars 2021 et prendra fin le 15 juillet 2021. 

Au vu des données et statistiques recueillies jusqu’à présent, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Quel est, ventilé par tranche d’âge et par secteur d’activités, le taux de réponse moyen aux invitations envoyées dans le cadre du programme de dépistage “Large Scale Testing” ?
  • Combien de résidents ont déjà subi au moins un test de dépistage dans le cadre du “Large Scale Testing” ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Quand le pont d’Ell sera-t-il rénové?

En raison du mauvais état du pont d’Ell, il est prévu depuis longtemps de rénover ou de renouveler complètement ce pont. Comme le dossier ne semble pas avancer, le député du DP André Bauler a demandé où en sont les travaux.

lire plus...

Comment le service aux patients peut-il être amélioré à l’avenir pour les mammographies ?

La Commission européenne a émis une recommandation pour faire la mammographie pour les femmes âgées de 45 à 74 ans. Actuellement, au Luxembourg, le dépistage obligatoire n’est pratiqué que pour les femmes de plus de 50 ans. Il faut souvent trop de temps pour obtenir un rendez-vous pour un check-up. Notre députée Carole Hartmann a demandé au Ministère de la Santé si cela va changer à l’avenir.

lire plus...