Sinn d’Kontrolle vun der EDF vu Cattenom credibel?

Déi franséisch Agence fir nuklear Sécherheet ASN huet rezent festgestallt, dass d'Kontrolle vun EDF vun den Ersatzdeeler fir d'Atomkraaftwierk zu Cattenom net grëndlech genuch waren. D'DP-Deputéiert Gusty Graas a Max Hahn hunn nogefrot, ob elo net och aner Kontrolle vun EDF widderholl misste ginn.

« L’année passée des phénomènes de corrosion avaient été constatés dans les tuyaux du système de refroidissement d’urgence dans plusieurs unités de la centrale nucléaire de Cattenom. Pour remédier à la situation l’exploitant de la centrale nucléaire de Cattenom EDF avait commandé des pièces de remplacements auprès d’une entreprise italienne.

Or, selon un article de presse récent, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) française aurait constaté lors d’un contrôle récent que les pièces de remplacement commandées n’auraient pas été contrôlées correctement par EDF, que les protocoles pertinents n’auraient pas été respectés et que certaines évaluations des contrôleurs d’EDF ne seraient pas compréhensibles.

Dans ce contexte nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de l’Énergie, à Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable :

  • Est-ce que le Gouvernement entend intervenir auprès de l’ASN afin qu’il soit garanti que les pièces de remplacement en question soient contrôlées selon les règles de l’art et répondent aux critères les plus strictes en matière de sécurité avant que les réacteurs de Cattenom actuellement à l’arrêt ne soient réactivés ?
  • Compte tenu de la rigueur manifestement insuffisante des contrôles effectués par EDF, le Gouvernement est-il d’avis que les résultats de contrôles antérieurs devraient être remis en question ?
  • Le Gouvernement envisage-t-il d’exiger que les contrôles récents dans le cadre de la troisième visite décennale soient répétés ? »

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen

Bëschbränn zu Lëtzebuerg

Iwwert déi lescht Joren huet d’Zuel vun de Bëschbränn staark zougeholl duerch klimatesch Verännerungen. D’DP-Deputéiert André Bauler a Luc Emering hu beim Minister fir Ëmwelt, Klima a Biodiversitéit an Inneminister nogefrot, wéi sech d’Zuel vun de Bëschbränn an de leschten 10 Joer entwéckelt huet, wéi eng Plazen am meeschte betraff waren, wéi oft de CGDIS an den Asaz misst a wat fir präventiv Moossname geholl ginn si fir dës Problematik ze sensibiliséieren.

weiderliesen...

Squatterproblem zu Ettelbréck ?

Zu Ettelbréck schéngt sech ee Squatter-Hotspot forméiert ze hunn, deen ee sanitäre Risiko duerstelle kéint. D’DP-Deputéiert André Bauler a Gusty Graas hu bei der Gesondheetsministesch an dem Inneminister nogefrot, ob d’Inspection sanitaire schonn ageschalt gouf, iwwer wéi eng Instrumenter d’Inspektioun verfüügt fir an esou Fäll z’agéieren an ob den Drogekonsum bei der Ettelbrécker Gare zanter Januar 2024 zougeholl huet.

weiderliesen...