Wéi wierkt sech déi wirtschaftlech Blockad tëschent China a Litauen op aner EU Memberstaaten aus?

Säit an der litauescher Haaptstad Vilnius eng taiwanesch Ambassade hir Dieren opgemaach huet, blockéiert China Exporter aus Litauen, ma och aus aneren europäesche Länner. Vill verschidden Industrien si betraff. Eisen Deputéierte Gusty Graas huet bei den zoustännege Ministère nogefrot ob och Lëtzebuerger Entreprisë betraff sinn.

« Après l’ouverture d’une ambassade taïwanaise de facto à Vilnius, la Chine a officiellement rétrogradé ses relations politiques et commerciales avec la Lituanie. Depuis, le pays balte aurait disparu du système douanier de la Chine qui, à son tour, aurait cessé d’accepter non seulement les produits lituaniens, mais également les produits d’autres pays membres de l’Union européenne.

Selon des articles de presse, les industries impactées par ces développements seraient diverses. Des marchandises de toutes sortes seraient touchées et, par conséquent, beaucoup de ports seraient également affectés. Le commerce entre les différents pays semblerait pris en otage par une politique commerciale qui tournerait de plus en plus en une crise politique et diplomatique.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes et à Monsieur le Ministre de l’Économie :

  • Messieurs les Ministres, sont-ils au courant d’entreprises luxembourgeoises impactées par ces développements ?
  • Est-ce que la décision de la Lituanie d’ouvrir un bureau de représentation pour le Taïwan sous son propre nom avait été discutée au niveau européen ? Dans l’affirmative, quelles en étaient les conclusions ? Les autres Etats membres, soutiendront-ils la Lituanie dans sa démarche ?
  • Dans l’attente d’une réaction européenne, est-ce que la Chine a annoncé d’autres mesures qui pourraient impacter la politique commerciale internationale ?

Est-ce que cette affaire risque d’avoir des conséquences politiques pour les relations UE-Chine ? »

REPONSE

L’ordre du jour du prochain sommet entre l’UE et la Chine n’a pas encore fait l’objet d’une annonce officielle. Les restrictions commerciales imposées par la Chine à l’égard de la Lituanie affectent l’ensemble du marché unique, et demeurent ainsi un sujet de préoccupation majeure pour l’Union européenne et ses Etats membres. Dans leurs échanges avec leurs homologues chinois, les dirigeants européens soulèvent ce dossier de manière systématique, en appelant la Chine à mettre fin à toutes pratiques coercitives.

Le Luxembourg est solidaire de la Lituanie et s’oppose de manière générale aux pratiques coercitives qui affectent l’ensemble de l’UE et son marché unique.

Le 27 janvier 2022, l’Union européenne a notamment lancé une procédure dans le cadre du règlement des différends à l’OMC, portant sur les restrictions commerciales imposées par la Chine à la Lituanie.

Luxembourg, 10 mars 2022.

Le Ministre des Affaires étrangères et européennes

(s.) Jean Asselborn

Dir wëllt dës parlamentaresch Fro op Lëtzebuergesch iwwersat kréien?

Deelen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weider parlamentaresch Froen