Le blocus économique entre la Chine et la Lituanie affecte-t-il les autres États membres de l’UE ?

Depuis l'ouverture de l'ambassade de Taïwan dans la capitale lituanienne Vilnius, la Chine bloque les exportations de la Lituanie, mais aussi d'autres pays membre de l’UE. De nombreuses industries différentes sont concernées. Notre député Gusty Graas a demandé aux ministères compétents si des entreprises luxembourgeoises sont également concernées par le blocus.

« Après l’ouverture d’une ambassade taïwanaise de facto à Vilnius, la Chine a officiellement rétrogradé ses relations politiques et commerciales avec la Lituanie. Depuis, le pays balte aurait disparu du système douanier de la Chine qui, à son tour, aurait cessé d’accepter non seulement les produits lituaniens, mais également les produits d’autres pays membres de l’Union européenne.

Selon des articles de presse, les industries impactées par ces développements seraient diverses. Des marchandises de toutes sortes seraient touchées et, par conséquent, beaucoup de ports seraient également affectés. Le commerce entre les différents pays semblerait pris en otage par une politique commerciale qui tournerait de plus en plus en une crise politique et diplomatique.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes et à Monsieur le Ministre de l’Économie :

  • Messieurs les Ministres, sont-ils au courant d’entreprises luxembourgeoises impactées par ces développements ?
  • Est-ce que la décision de la Lituanie d’ouvrir un bureau de représentation pour le Taïwan sous son propre nom avait été discutée au niveau européen ? Dans l’affirmative, quelles en étaient les conclusions ? Les autres Etats membres, soutiendront-ils la Lituanie dans sa démarche ?
  • Dans l’attente d’une réaction européenne, est-ce que la Chine a annoncé d’autres mesures qui pourraient impacter la politique commerciale internationale ?

Est-ce que cette affaire risque d’avoir des conséquences politiques pour les relations UE-Chine ? »

Souhaitez-vous une traduction en français de cette question parlementaire ?

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Plus de questions parlementaires

Comment le contact avec la famille en dehors de la prison est-il maintenu ?

Les visites familiales et le temps pour le partenaire ne sont possibles en prison que dans une mesure limitée. Ceci, alors que ces relations sont un soutien important pour le détenu et contribuent à sa stabilité. Quelle est la situation au Luxembourg en ce moment ? Est-ce que la nouvelle prison a été utilisée pour créer plus d’opportunités ? Notre député Pim Knaff a demandé les détails au Ministère de la Justice.

lire plus...

Que devient le hangar à la sortie d’Echternach ?

À la sortie d’Echternach se trouve un hangar de l’Administration des Ponts et Chaussées, qui ne semble pas être utilisé pour le moment. Potentiellement, cette zone pourrait également être utilisée pour d’autres projets tels que des logements. Notre députée Carole Hartmann a demandé quels sont les projets pour ce lieu à l’avenir.

lire plus...

Des accès supplémentaires sont-ils prévus pour la ‘Cité Manertchen’ ?

Le quartier résidentiel ‘Cité Manertchen’ doit être considérablement agrandi via un projet du Fonds du logement. Il existe actuellement un accès qui passe par la route nationale CR 139. Il n’y a pas de chemin piétonnier, ni vers la zone industrielle, ni vers la Cité Manertchen. Des pistes cyclables sont également prévues. Notre députée Carole Hartmann a contacté le ministère pour plus de détails.

lire plus...

Pourquoi le rappel d’appareils respiratoires a-t-il été annoncé si tard ?

En juillet 2021, une entreprise a rappelé ses appareils respiratoires médicaux dans le monde entier. Ce rappel n’a toutefois été annoncé que fin octobre au Luxembourg. Le député du DP Gusty Graas a demandé à la ministre de la Santé qui est responsable de la communication avec les personnes concernées dans une telle situation, pourquoi l’information n’a pas été communiquée à temps et si les procédures devraient éventuellement être adaptées.

lire plus...