Wie kann die Attraktivität des Centre Hospitalier du Nord verbessert werden?

An seinen beiden Standorten Wiltz und Ettelbrück sichert das ChdN die Gesundheitsversorgung für den Norden und teilweise für den Osten des Landes. Was wird in Zukunft getan, um die beiden Standorte auch in Zukunft attraktiv zu machen? Die DP-Abgeordneten André Bauler und Carole Hartmann haben bei der Gesundheitsministerin unter anderem nachgefragt, ob eine Zusammenarbeit mit der Universität Luxemburg geplant sei, ob eine Spezialisierung in einem medizinischen Bereich angedacht sei und welche Investitionen für medizinische Großgeräte geplant seien.

Frage

« Le ChdN avec ses deux sites d’Ettelbruck et de Wiltz assure depuis longue date les services de santé les plus divers pour le bien de la population ardennaise et d’une partie non-négligeable des habitants des cantons de Redange, de Diekirch, d’Echternach et de Mersch. 

    Dans ce contexte nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre de la Santé :

  • Combien de personnes travaillent actuellement sur ces deux sites en distinguant selon les différentes catégories de personnels?
  • Dans quelle mesure ces deux sites pourraient-ils souffrir d’une pénurie de personnels à l’heure qu’il est, voire dans un avenir proche?
  • Le Ministère de la Santé et le ChdN sont-ils en train de se concerter en vue d’assurer la viabilité de ces sites hospitaliers à longue échéance – en particulier celui de Wiltz ?
  • Est-il prévu d’accroître l’attractivité du ChdN afin d’attirer davantage de médecins spécialisés ? Dans l’affirmative, quelle stratégie précise serait poursuivie dans ce contexte ? 
  • Le ChdN serait-il enclin de se spécialiser dans l’une ou l’autre branche médicale et de rechercher à cet effet une coopération avec l’Université de Luxembourg voire une université étrangère ?
  • Dans quelle mesure le ChdN est-il impliqué dans la formation des étudiants en médecine et de la formation continue des médecins ? 
  • Quels investissements en équipements médicaux (spécialisés) seront programmés sur les sites du ChdN au fil des années prochaines afin de répondre au mieux aux besoins de la population régionale et nationale ?  »

Antwort

Combien de personnes travaillent actuellement sur ces deux sites en distinguant selon les différentes catégories de personnels?

Au 1er mai 2022, 935 ETP travaillaient au sein du CHdN. Au vu des nombreuses synergies possibles entre les sites d’Ettelbruck et de Wiltz, certaines catégories de personnes peuvent être affectées aussi bien sur le site d’Ettelbruck que sur le site de Wiltz, si bien qu’il n’est pas possible d’indiquer précisément les nombre d’ETP affectés sur les deux sites.

Le détail des ETP selon leurs catégories se présente comme suit :

  • Département de soins :                                               652 ETP
  • Département administratif :                                        244 ETP
  • Département médical (hormis médecins libéraux) :       25 ETP
  • Département général :                                                10 ETP
  • Délégation du personnel :                                            4 ETP

Dans quelle mesure ces deux sites pourraient-ils souffrir d’une pénurie de personnels à l’heure qu’il est, voire dans un avenir proche?

Le Ministère de la Santé et le ChdN sont-ils en train de se concerter en vue d’assurer la viabilité de ces sites hospitaliers à longue échéance – en particulier celui de Wiltz ?

Est-il prévu d’accroître l’attractivité du ChdN afin d’attirer davantage de médecins spécialisés ? Dans l’affirmative, quelle stratégie précise serait poursuivie dans ce contexte ?

En tant que centre hospitalier, le CHdN exploite les services hospitaliers généraux prévus par la loi hospitalière. Il exploite également le service national de néphrologie et des antennes de ce service sont exploitées par les autres centres hospitaliers.

Il est l’objectif du gouvernement de maintenir les deux sites d’Ettelbruck et de Wiltz et de contribuer à maintenir l’attractivité de ces sites.

Le ChdN serait-il enclin de se spécialiser dans l’une ou l’autre branche médicale et de rechercher à cet effet une coopération avec l’Université de Luxembourg voire une université étrangère ?

L’organisme gestionnaire du CHdN est libre de mettre en œuvre les collaborations en terme de recherche et d’enseignement qu’il jugera opportun.

Dans quelle mesure le ChdN est-il impliqué dans la formation des étudiants en médecine et de la formation continue des médecins ?

Le CHdN est impliqué dans la formation des étudiants en médecine ainsi que dans la formation continue des médecins tout comme les autres établissements hospitaliers.

Quels investissements en équipements médicaux (spécialisés) seront programmés sur les sites du ChdN au fil des années prochaines afin de répondre au mieux aux besoins de la population régionale et nationale ? »

Les autorisations d’équipements médico-techniques sont sujets aux dispositions de la loi hospitalière en fonction de l’activité des services autorisés.

Möchten Sie eine Übersetzung dieser parlamentarischen Anfrage auf Deutsch ?

Teilen:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Weitere parlamentarische Fragen

Warum wurde der Rückruf von Atemgeräten erst so spät bekannt?

Im Juli 2021 rief ein Unternehmen seine medizinischen Atemgeräte weltweit zurück. Dieser Rückruf wurde jedoch erst Ende Oktober in Luxemburg bekannt gegeben. Der DP-Abgeordnete Gusty Graas hat bei der Gesundheitsministerin nachgefragt, wer in einer solchen Situation für die Kommunikation mit den Betroffenen zuständig ist, warum die Information nicht rechtzeitig bekannt gegeben wurde und ob die Prozeduren unter Umständen angepasst werden müssten.

weiterlesen...

Werden zusätzliche Maßnahmen ergriffen, um die vielen Fälle von Bronchiolitis zu meistern?

Die hohen Zahlen von Bronchiolitis führen zu einer Überlastung der Pädiatrien. In Frankreich wurde auf nationaler Ebene der „Weiße Plan“ angekündigt, ein sanitärer Notfall- und Krisenplan, der die Funktionsfähigkeit von Krankenhäusern im Falle einer Epidemie verbessern soll.
Die DP-Abgeordneten Carole Hartmann und Gilles Baum wollten von der Gesundheitsministerin wissen, ob hierzulande zusätzliche Maßnahmen ergriffen werden, um die Gesundheitsversorgung unserer Kinder weiterhin zu gewährleisten und wie künftig eine Überlastung der Kinderstationen verhindert werden kann.

weiterlesen...

AMMD tritt aus dem Vorstand der Agentur eSanté aus

Die Mitglieder der AMMD sind aus dem Vorstand der Agentur eSanté ausgetreten. Die DP-Abgeordneten Carole Hartmann und Gusty Graas wollten von den zuständigen Ministern wissen, wie sie auf diesen Rücktritt reagieren, welche Auswirkungen dies auf die Arbeitsweise des Vorstandes haben wird und ob der Dialog mit der AMMD gesucht wird.

weiterlesen...